International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
1404
S'abonner

Selon le chef du Kremlin, la stratégie de la coalition antiterroriste ne correspond pas à l'ampleur de la menace.

Les efforts déployés par la coalition antiterroriste face à la montée en puissance de l'Etat islamique ne correspondent pas à l'ampleur de la menace que présente ce mouvement, estime le président russe Vladimir Poutine.

Une vitre brisée par une balle
© REUTERS / Jacky Naegelen

"Le défi lancé à la communauté internationale par le groupe terroriste Etat islamique est sans précédent. Les terroristes cherchent à établir leur contrôle sur une partie énorme des territoires irakiens et syriens où vivent près de 10 millions de personnes et menacent déjà les pays situés loin du Proche-Orient, comme nous l'avons vu en France, en Australie et au Canada", a indiqué le chef d'Etat russe dans une interview accordée au journal égyptien Al-Ahram.

"Malheureusement, force est de constater que les efforts déployés actuellement par les membres de la coalition antiterroriste, leur stratégie et leur tactique ne correspondent pas à l'ampleur et à la nature de la menace", a noté M.Poutine.

L'EI, appelé autrefois l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), sévissait au départ principalement en Syrie où il combattait les troupes gouvernementales, s'imposant comme l'une des organisations terroristes les plus cruelles. Par la suite, l'EI a intensifié ses opérations en Irak, s'emparant d'importants territoires. En juillet l'EI a proclamé un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle.

Depuis le 8 août, l'aviation américaine effectue des frappes contre les positions des djihadistes en Irak, et depuis le 23 septembre, en Syrie.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Poutine bientôt en Egypte pour évoquer la lutte contre l'EI
Moscou préoccupé par la montée en puissance de l'EI
L'EI, produit de la CIA (militaire iranien)
Éditorial interdit: le vaccin russe Sputnik V est un partenariat mondial de sauvetage
Tags:
terrorisme, Etat islamique, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook