International
URL courte
1101
S'abonner

Un Français est sur le point d'être exécuté en Indonésie pour une affaire de drogue.

Les autorités indonésiennes sont sur le point d'exécuter un ressortissant français, arrêté en 2005 dans un laboratoire clandestin d'ecstasy près de Jakarta, annoncent lundi les médias internationaux.

Il s'agit de Serge Atlaoui, 50 ans et originaire de Metz. Ouvrier soudeur, il a accepté un emploi non déclaré mais payé 2.000 euros la semaine près de Jakarta. Il s'agissait d'installer et d'assurer la maintenance de machines pour une usine d'acrylique.

Selon France INFO, M. Atlaoui aurait compris qu'il s'agissait en fait d'une fabrique d'ecstasy. Il s'est fait arrêter, emprisonner, juger. Par la suite, il a été condamné à la prison à perpétuité. Le parquet a fait appel et quand la Cour Suprême a dû se prononcer, c'est elle qui a choisi de demander la peine capitale.

L'Indonésie est l'un des pays qui a la législation la plus stricte au monde en matière de stupéfiants. Le pays se dit en "état d'urgence" avec quatre millions de toxicomanes pour une population de 212 millions de personnes. Le trafic de drogue y est puni aussi sévèrement que les pires assassinats ou attentats.

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
«Nous n'avons jamais eu de problèmes avec nos voisins»: deux adolescents brûlés au cocktail Molotov à Jaffa
Effondrement d'un bâtiment abritant plusieurs médias internationaux à Gaza sous les frappes israéliennes - vidéo
Tags:
drogue, ecstasy, Serge Atlaoui, Indonésie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook