International
URL courte
3312
S'abonner

La stratégie de sécurité nationale des USA a été conçue pour un usage intérieur mais n'a aucune signification pour le reste du monde, estime l'ex-agent de la CIA Larry Johnson.

L'ex-agent de la CIA Larry Johnson a qualifié de "folie" la proposition des USA de fournir des armes à l'Ukraine, car "la stratégie de sécurité nationale américaine stipule que les USA contribueront à l'existence d'une Europe libre et paisible", a-t-il déclaré dans une interview accordée à la chaîne RT.

"C'est de la schizophrénie, de la folie, honnêtement. Une partie du problème réside essentiellement dans le fait que les Américains ignorent tout simplement l'histoire. Ils n'ont aucune idée des pertes de l'Union soviétique dans la Seconde Guerre mondiale contre les nazis. Prenez l'exemple de la bataille de Moscou: les Russes y ont connu davantage de pertes que les USA durant toute la Seconde guerre mondiale. Par conséquent, nous ne commençons même pas à comprendre et évaluer la sensibilité des questions frontalières en Russie", écrit M.Johnson.

L'expert note que la stratégie de sécurité nationale américaine lui rappelle un mémoire d'études mal préparé par un étudiant désespéré qui ne s'était pas préparé pour l'examen.

"Vous lisez ce document stratégique, ce document exposant cette prétendue stratégie. Il n'y a pas de stratégie, aucune priorité réelle, il n'y a pas de paragraphes ni de questions essentielles qui doivent être au centre de l'attention", note Johnson.

L'ex-agent de la CIA estime que ce document a été créé pour un usage politique intérieur, mais n'a aucune signification pour le reste du monde.

"C'est difficile de mener le monde vers la paix quand vous ne pouvez même pas expliquer qui est l'ennemi des USA. C'est une partie du problème", souligne Johnson.

La stratégie de sécurité nationale des USA est un document énonçant les questions clés de la sécurité nationale, ainsi que les méthodes prévues par le gouvernement pour régler les problèmes. La Maison blanche en a présenté une nouvelle version le 6 février. L'ancienne datait de mai 2010 et avait été proposée par le président Barack Obama. De nombreux observateurs avaient perçu cette doctrine comme une rupture avec l'approche militariste unilatérale propagée après les attentats du 11 septembre 2001 par son prédécesseur George W. Bush.

Lire aussi:

Situation dans le Donbass (2015)
Etats-Unis-Russie: Washington prêt à coopérer pour la sécurité stratégique
La Stratégie de sécurité nationale d’Obama
Tags:
CIA, Ukraine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook