Ecoutez Radio Sputnik
    Un député européen s'oppose à la diabolisation de la Russie

    Un député européen s'oppose à la diabolisation de la Russie

    © Sputnik . Alexei Danichev
    International
    URL courte
    21708
    S'abonner

    Le président russe Vladimir Poutine n'a pas été invité aux commémorations du 70e anniversaire de la libération d'Auschwitz, fait qui illustre, selon Jean-Luc Mélenchon, l'attitude de l'Occident envers la Russie.

    Le député du Parlement européen et membre du Front de gauche (France) Jean-Luc Mélenchon a annoncé sur son site officiel qu'il lutterait contre la propagande antirusse.

    "Pour ma part, je vais m’impliquer davantage dans le débat sur l’Ukraine et la Russie. Et surtout dans le combat contre la diabolisation de la Russie", a écrit M.Mélenchon. 

    Selon le député européen, "l’insulte qu’a été le fait de ne pas inviter Poutine aux cérémonies de la Libération des camps ne peut se reproduire".

    "C'est là un des instruments de la reconstruction d’une mémoire artificielle sous contrôle de la propagande qui voudrait faire des Etats-Unis les libérateurs exclusifs du continent. La vérité est tout autre", a-t-il souligné.

    Par ailleurs, M.Mélenchon fait remarquer que l'initiative de Paris et de Berlin sur une plus large autonomie pour le sud-est de l'Ukraine n'est au fond qu'une réédition du plan proposé auparavant par Moscou.

    Lire aussi:

    L'Europe approuve - mais reporte – de nouvelles sanctions contre la Russie
    Lavrov constate l'échec du partenariat stratégique Russie-UE
    Conférence de Munich: sécurité construite conjointement avec la Russie
    Russie-Occident: cesser l’escalade de la diabolisation (sénateur russe)
    Tags:
    Auschwitz, Jean-Luc Mélenchon, Vladimir Poutine, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik