International
URL courte
Accords de Minsk-2 sur l'Ukraine (février 2015) (108)
0 205
S'abonner

Les leaders des quatre Etats réunis « au format Normand » actuellement à Minsk pourraient se mettre d’accord sur un document, qui jetterait des bases pour un dialogue national, a indiqué le chef du Comité de la Douma d’Etat en charge des affaires internationales Alexeï Pouchkov.

Sommet de Minsk
© REUTERS / Mykola Lazarenko / Ukrainian Presidential Press Service
" Je pense que des personnalités politiques aussi haut placées, comme Vladimir Poutine, Angela Merkel et François Hollande ne se seraient pas réunies ensemble pour conclure un communiqué formel ", a-t-il affirmé en direct à la chaîne Rossia-24. " Cependant, il faut noter que la crise, actuellement en cours en Ukraine, est extrêmement aiguë. Et il est très difficile d'espérer que la paix puisse s'instaurer après les dégâts que l'armée ukrainienne a causés à l'Est de l'Ukraine ".

Pouchkov a ajouté qu'il espère qu'un "document sérieux" sera adopté à l'issue des négociations, empêchant la reprise des hostilités, comme cela a déjà été le cas après l'accord de Minsk le 5 septembre. Le parlementaire a cependant nuancé qu'il faudra attendre un certain temps avant que ces résultats ne soient obtenus.

Dossier:
Accords de Minsk-2 sur l'Ukraine (février 2015) (108)

Lire aussi:

Sommet de Minsk: les dirigeants préparent une déclaration
Sommet de Minsk: les entretiens à huis clos ont duré deux heures
«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Covid-19: bientôt la fin des aides? «Une pulvérisation de l’économie française»
Tags:
Alexeï Pouchkov, Petro Porochenko, François Hollande, Angela Merkel, Vladimir Poutine, Minsk, France, Ukraine, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook