International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 512
S'abonner

Après la conclusion à Minsk d'une trêve dans le Donbass, la question des nouvelles sanctions contre la Russie n'est plus opportune.

Compte tenu des accords signés à Minsk, l'adoption de nouvelles sanctions contre la Russie n'est plus à l’ordre du jour, a estimé jeudi le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker.

"Je pense qu'à condition d'un consensus européen, après les accords signés à Minsk, le temps n'est pas aujourd'hui aux sanctions", a déclaré M.Juncker devant les journalistes avant le sommet de l’Union européenne à Bruxelles. 

Au terme de plusieurs heures de négociations à Minsk, les présidents russe et ukrainien, Vladimir Poutine et Piotr Porochenko, la chancelière allemande Angela Merkel et le chef de l'Etat français François Hollande se sont mis d'accord sur un cessez-le-feu à partir du 15 février, à minuit, et le retrait des armes lourdes le long de la ligne de front. Il s'agit du retrait des "groupes armés illégaux, des armes lourdes et de tous les combattants et mercenaires du territoire ukrainien" pour permettre la création d'une zone tampon élargie.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Ankara refuse d'adhérer aux sanctions de l'UE contre la Russie
Moreno: l'économie de l'UE ne survivra pas à de nouvelles sanctions contre la Russie
Obama et Merkel menacent de durcir les sanctions contre Moscou
Poutine: les sanctions contre Moscou inefficaces, mais nuisibles
Tags:
sanctions, Jean-Claude Juncker, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook