International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 634
S'abonner

L'Occident se réserve le droit d'élargir les sanctions visant Moscou sur fond de conflit ukrainien.

Les pays occidentaux pourront renforcer leurs sanctions visant la Russie s'ils constatent que Moscou envoie des armes dans le Donbass, a annoncé aux journalistes un porte-parole de l'administration américaine.

"Si les livraisons d'armes et d'équipements militaires se poursuivent pendant la trêve, ce sera une violation flagrante des ententes conclues à Minsk", a indiqué le responsable au cours d'une conférence de presse téléphonique.

Une autre source au sein de l'administration US a souligné que "le retrait des troupes étrangères du territoire ukrainien constituait un élément clé de l'accord de Minsk".

Au terme de plusieurs heures de négociations dans la capitale biélorusse, les présidents russe et ukrainien, Vladimir Poutine et Piotr Porochenko, la chancelière allemande Angela Merkel et le chef de l'Etat français François Hollande se sont mis d'accord sur un cessez-le-feu dans le sud-est de l'Ukraine à partir du 15 février, le retrait des armes lourdes le long de la ligne de front et l'échange des prisonniers.

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a déclaré jeudi que, compte tenu des accords signés à Minsk, l'adoption de nouvelles sanctions contre la Russie n'était plus à l'ordre du jour.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a pour sa part indiqué que les Etats-Unis étaient prêts à mettre en veilleuse les sanctions antirusses à condition que les accords de Minsk soient appliqués.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Lavrov: Merkel et Hollande ont contribué au succès de la rencontre de Minsk
Format Normandie: émotions et décisions
Sanctions antirusses: Cameron intransigeant
Hollande: Paris et Berlin superviseront le processus de paix en Ukraine
Tags:
Donbass, Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook