International
URL courte
Accords de Minsk-2 sur l'Ukraine (février 2015) (108)
0 411
S'abonner

La rencontre de Minsk au "format Normandie" a abouti à des résultats positifs, mais insuffisants, selon la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

Le résultat de la rencontre du "quartet de Normandie" à Minsk est positif, mais insuffisant, estime la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

"Il s'agit d'un résultat positif, mais insuffisant, car l'entrée en vigueur du cessez-le-feu et l'application des dispositions prévues par l'accord constitueront une véritable épreuve pour ce document", a déclaré vendredi Mme Mogherini sur les ondes de Radio Anch'io. Cependant, a-t-elle ajouté, "c'est un pas dans la bonne direction". 

Evoquant l'application de l'accord de Minsk, la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité a rappelé l'existence d'une large panoplie d'outils permettant de le faire.

"Nous pouvons renforcer la présence d'observateurs sur place, nous pouvons œuvrer pour simplifier le dialogue national et la réforme constitutionnelle, nous pouvons favoriser les réformes, y compris économiques, en Ukraine ou encore améliorer le niveau de notre aide humanitaire", a souligné Mme Mogherini. 

Selon elle, le contrôle de l'application de toutes les dispositions adoptées à Minsk constitue "l'élément crucial de l'accord".

"Le premier pas a été positif. Le pas suivant consiste à mettre en vigueur le cessez-le-feu dans la nuit de samedi à dimanche. Ensuite, des efforts internationaux devront être déployés jour après jour, y compris par l'Union européenne conjointement avec l'OSCE et le Conseil de l'Europe, pour que la situation évolue dans le bon sens", a déclaré la haute représentante de l'UE.

L'accord signé jeudi à Minsk par les présidents russe, français, ukrainien et par la chancelière allemande prévoit notamment un cessez-le-feu entre les belligérants, un retrait mutuel des armements lourds accompagné de la mise en place d'une "zone tampon" large de 50 à 140 kilomètres, le lancement d'une réforme constitutionnelle, y compris en vue d'une décentralisation, ainsi que l'attribution d'un "statut spécial" aux territoires contrôlés par les insurgés.

Dossier:
Accords de Minsk-2 sur l'Ukraine (février 2015) (108)

Lire aussi:

Les accords de Minsk donnent un brin d'espoir à l'Occident
Poutine: un accord sur le retrait des armements lourds trouvé à Minsk
Minsk 2 : Politiquement correct, militairement ingérable ?
Poutine: l’absence de contact Kiev-Donbass a freiné les négociations
Tags:
format Normandie, Conseil de l'Europe, OSCE, Union européenne (UE), Federica Mogherini
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook