International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 578
S'abonner

L'UE doit lever ses sanctions contre Moscou, sans quoi la Russie n'aura aucun intérêt à prendre part au processus de paix en Ukraine, estime un universitaire britannique.

Moscou se portant garant du respect de l'accord de Minsk, l'Union européenne n'aura aucune raison de maintenir ses sanctions si les dispositions de ce document sont réellement appliquées, estime Richard Sakwa, professeur de sciences politiques à l'Université du Kent. 

"Si les sanctions ne sont pas levées, quel intérêt aurait alors la Russie à prendre part au processus de paix? Le refus d'abroger les sanctions contre Moscou serait une grande erreur", a déclaré l'universitaire à l'agence Sputnik.

L'Europe doit formuler nettement sa position au sujet de ces sanctions, affirme M. Sakwa. D'après lui, ceci est très important à la lumière de la récente déclaration du secrétaire d'Etat américain John Kerry selon laquelle les sanctions pourraient être allégées si l'accord de Minsk est appliqué intégralement. Or, de nombreux experts mettent en doute cette possibilité.

"L'accord de Minsk-2 ne prévoit pas de règlement immédiat, mais uniquement ce que nous appelons un processus de paix", a indiqué l'expert.

Selon lui, l'un des obstacles majeurs à l'application de l'accord est dressé par le "parti de la guerre" au sein du gouvernement ukrainien. Personne ne peut garantir non plus que les partisans de l'indépendance dans l'est de l'Ukraine parviendront à s'entendre avec Kiev sur les réformes constitutionnelles relatives à l'autonomisation de ces régions.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Accords de Minsk-2 sur l'Ukraine (février 2015)
Règlement de la situation en Ukraine (2014)
Juncker: le temps n'est pas aux sanctions antirusses
Sanctions antirusses: Cameron intransigeant
Tags:
sanctions, Union européenne (UE), Richard Sakwa, John Kerry, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook