Ecoutez Radio Sputnik
    Espagnol Alejandro Cao de Benos, délégué spécial nord-coréen du Comité des relations culturelles avec les pays étrangers

    Cet Espagnol qui représente la Corée du Nord à l’étranger

    © AFP 2019 LLUIS GENE
    International
    URL courte
    0 444
    S'abonner

    Un citoyen espagnol peut-il devenir représentant officiel de la Corée du Nord, un des régimes communistes les plus fermés au monde ? La question est sur toute les lèvres en Espagne après un reportage diffusé par la télévision locale qui a interviewé un certain Alejandro Cao de Benós de Les y Pérez.

    Ce dernier se présente tout simplement comme l'unique étranger au service de la République démocratique populaire de Corée. Peu de choses sont connues de l'intéressé: né à Tarragone en 1974, cet homme politique et journaliste a la double nationalité espagnole et nord-coréenne et préside l'Association d'amitié avec la Corée (KFA).

    Défenseur sans faille du régime nord-coréen depuis 1990, il est délégué spécial honoraire de ce pays et délégué spécial du Comité des relations culturelles avec les pays étrangers. Il a même un nom coréen: Cho Son-il.

    L'homme a organisé de nombreuses visites officielles et écrit des articles sur la situation dans le pays afin de faire connaître les positions nord-coréennes dans le monde. Il est membre honoraire du Parti des travailleurs de Corée, membre honoraire de l'armée et journaliste honoraire du pays.

    Une photo d'Alejandro Cao de Benós en compagnie du leader du parti politique espagnol de gauche Podemos, réapparue sur Twitter, a contribué à attiser le mystère.

    Sa ferme défense du régime de Kim Jong-un dans différentes émissions télévisées a récemment suscité un déluge de réactions, le plus souvent négatives, au sein de la société espagnole. Qualifié d'ennemi public numéro un par certaines personnalités en Espagne, l'intéressé a répliqué sur Twitter en termes assez virulents.

    Dans tous les cas, le caractère énigmatique du personnage a fait de "Cho Son-il" une des personnes les plus recherchées du pays… Dans les moteurs de recherche.

    Lire aussi:

    Un émissaire nord-coréen à Moscou le 17 novembre
    La Corée du Nord pourrait relancer son centre nucléaire de Yongbyon
    Le rapprochement entre la Russie et la Corée du Nord est aussi stratégique
    Corée du Nord: l'armée perfectionne ses missiles balistiques (journal)
    Tags:
    Alejandro Cao de Benós de Les y Pérez, Kim Jong-un, Espagne, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik