International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 53
S'abonner

Les présidents français et égyptien s'entretiennent par téléphone après l'exécution de 21 Coptes en Libye.

Les présidents français et égyptien François Hollande et Abdel Fattah al-Sissi estiment que le Conseil de sécurité de l'Onu doit décréter de nouvelles mesures contre l'Etat islamique.

"Les deux chefs d'Etat ont évoqué la situation en Libye et l'extension des opérations de Daech (EI, ndlr) dans ce pays. Ils ont souligné l'importance que le Conseil de sécurité se réunisse et que la communauté internationale prenne de nouvelles mesures pour faire face à ce danger", lit-on dans un communiqué de presse diffusé par l'Elysée suite à un entretien téléphonique entre les deux dirigeants.

Le président français a de nouveau exprimé sa solidarité avec le peuple égyptien après l'assassinat de 21 pêcheurs coptes en Libye. Les deux chefs d'Etat ont également réaffirmé leur détermination à "œuvrer pour la paix et la sécurité dans la région et sont convenus de poursuivre leur concertation dans ce but", indique l'Elysée.

Dans le même temps, MM Hollande et al-Sissi se sont félicités de la signature d'un accord bilatéral sur la livraison d'avions français Rafale au Caire.

Les djihadistes de l'Etat islamique ont publié dimanche une vidéo montrant l'exécution de 21 pêcheurs égyptiens enlevés dans la ville libyenne de Syrte. Lundi, les forces aériennes égyptiennes ont attaqué les positions de l'EI en Libye, éliminant une cinquantaine de combattants radicaux.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Libye: l'EI s'empare d'une radio à Syrte
Libye: l'EI serait à l'origine de l'attaque contre un champ pétrolier du Total
Poutine bientôt en Egypte pour évoquer la lutte contre l'EI
Egypte: un groupe extrémiste prête allégeance à l'EI
Tags:
terrorisme, Conseil de sécurité de l'Onu, Etat islamique, Abdel Fattah al-Sissi, François Hollande, Libye, Egypte, djihadisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook