International
URL courte
L'Etat islamique (2014) (1131)
0 810
S'abonner

Selon le premier ministre italien Matteo Renzi, l'heure de l'ingérence militaire en Libye n'est pas venue.

La situation en Libye échappe à tout contrôle, mais le "moment est inapproprié" pour une intervention militaire, a déclaré lundi le premier ministre italien Matteo Renzi.

"Le moment n'est pas opportun pour intervenir militairement", a indiqué M.Renzi dans une interview à la chaîne de télévision privée Canale 5.

"Durant les trois dernières années, la situation en Libye était hors de contrôle (…), mais si la communauté internationale avait souhaité intervenir, elle l'aurait fait, ayant tous les outils nécessaires (…).Il faut faire preuve de sagesse face à la situation qui secoue la Libye et nous suivrons avec intérêt et inquiétude ce qui s'y passe mais nous ne devons pas être atteints d'hystérie et verser dans l’irrationnel" a-t-il ajouté.

Le ministre italien de l'Intérieur Angelino Alfano a estimé dans une interview au journal La Repubblica parue lundi, que l'Onu devait adopter au plus vite une résolution sur l'envoi d'un contingent de paix en Libye pour arrêter l'extension du califat proclamé par le groupe extrémiste Etat islamique.

La Libye traverse une crise profonde depuis le renversement et l'assassinat de son dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011. Un conflit violent oppose les forces modérées soutenues par l'armée aux partis islamistes radicaux appuyés par d'anciens rebelles.

Dossier:
L'Etat islamique (2014) (1131)

Lire aussi:

Les avions égyptiens frappent l'Etat islamique en Libye
L'EI exécute 21 chrétiens égyptiens en Libye
Libye: l'EI serait à l'origine de l'attaque contre un champ pétrolier du Total
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Tags:
Matteo Renzi, Libye, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook