International
URL courte
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
0 12113
S'abonner

Le rattachement de la Crimée à la Russie s'étant produit au moment où le pouvoir à Kiev était illicite, l'Europe devrait reconnaître sa légitimité

L'Europe doit reconnaître le rattachement de la Crimée à la Russie, a déclaré la présidente du Front national Marine Le Pen dans une interview accordée à l'hebdomadaire polonais Do Rzeczy.

Selon elle, il n'y a pas d'autre solution. Le rattachement de la Crimée à la Russie doit être reconnu parce qu'il a eu lieu au moment où le pouvoir à Kiev était illicite.

"Les autorités (à Kiev, ndlr) ont commencé à adopter des décisions menant directement à la guerre civile", a indiqué Marine Le Pen.

En mars 2014, la présidente du Front national (FN) français Marine Le Pen a reconnu les résultats du référendum sur le statut politique de la Crimée.

"A mon sens, les résultats du référendum sont sans contestation possible", a déclaré Mme Le Pen lors d'une conférence de presse à Saint-Gilles (département du Gard), ajoutant que ces résultats étaient tout à fait prévisibles.

Selon la présidente du FN, le peuple de Crimée qui a vécu dans une atmosphère de peur s'est jeté dans les bras du pays d'où il était issu. Elle a rappelé que la Crimée ne faisait partie de l'Ukraine que depuis 60 ans.

Dossier:
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

Lire aussi:

Les USA et l'Otan aident Kiev à préparer une opération en Crimée
Le litige autour de la Crimée prive Kiev d'intégration à l'Otan (magazine US)
«Il a tiré quatre balles dans la poitrine d’Asoman»: après qu’on a abattu son chien, elle pense à fuir l’Afghanistan
La Nasa envoie «une carte postale depuis le bout de l'espace» – image
Tags:
Marine Le Pen, Crimée, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook