Ecoutez Radio Sputnik
    Le président ukrainien Piotr PorochenkoUn blindé ukrainien brûlé

    Porochenko: les forces gouvernementales ont quitté Debaltsevo

    © REUTERS / Ukrainian Presidential Press Service © Sputnik . Sergey Averin
    1 / 2
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    0 4221

    Auparavant, les insurgés du Donbass ont entamé le retrait de leurs armes lourdes.

    Les forces gouvernementales ukrainiennes se sont retirées de la ville de Debaltsevo (sud-est) avec leurs équipements de combat, a annoncé mercredi le président du pays Piotr Porochenko.

    "Nos unités ont quitté la ville comme prévu, de manière organisée, avec leurs équipements de combat, les chars, les blindés, les canons automoteurs et les véhicules", a écrit le chef d'Etat ukrainien sur son compte Twitter.

    La ville de Debaltsevo était ces derniers jours le théâtre de combats acharnés entre troupes gouvernementales et brigades indépendantistes du Donbass. Les insurgés ont à plusieurs reprises annoncé avoir encerclé les militaires ukrainiens déployés dans la zone, dont "un millier" auraient rendu les armes.

    Le 12 février à Minsk, la Russie, l’Ukraine, la France et l’Allemagne ont signé un texte destiné à mettre un terme au conflit dans le Donbass. L'accord engage notamment l'armée ukrainienne à retirer ses armes lourdes de la ligne de confrontation actuelle et les insurgés, de la ligne fixée dans les accords de Minsk de septembre 2014.

    Plus tôt dans la journée, les indépendantistes de la république autoproclamée de Donetsk (DNR) ont annoncé avoir entamé le retrait des systèmes d'artillerie de la ligne en question.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Ukraine: les insurgés entament le retrait des armes lourdes
    En Ukraine, à une demi-heure de la paix
    Le Conseil de sécurité de l'ONU adopte une résolution sur l'Ukraine
    Tags:
    Piotr Porochenko, Debaltsevo, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik