International
URL courte
0 522
S'abonner

Dans son article publié mercredi par le Los Angeles Times, le président Barack Obama a appelé la communauté internationale à s'unir dans la lutte contre le terrorisme.

La communauté internationale doit former un  front commun pour combattre le terrorisme, a indiqué le président américain Barack Obama dans son article publié mercredi par le Los Angeles Times. 

L'article est consacré à la lutte contre le terrorisme international et au sommet de deux jours contre "l'extrémisme violent" qui s'ouvre aujourd'hui à Washington. 

"Nous savons que la force militaire n'est pas en mesure de résoudre ce problème à elle seule. Nous ne pouvons pas exterminer tous les terroristes qui tuent des personnes innocentes. Nous devons faire face aux extrémistes violents — propagandistes, recruteurs et activistes — qui ne commettent pas personnellement d'attentats terroristes, mais qui recrutent et incitent d'autres personnes à les commettre", a déclaré Barack Obama.  

Selon lui, "des groupes comme Al-Qaïda et l'Etat islamique exploitent la colère grandissante de ceux qui sentent que l'injustice et la corruption ne leur laissent aucune chance d'améliorer leur vie". 

"Le monde doit aujourd'hui offrir aux jeunes quelque de mieux", a fait remarquer le président américain.

"Nous devons montrer une fois de plus qu'à la différence des terroristes qui n'offrent que la misère et la mort, notre société libre et démocratique ouvre la voie de possibilités infinies, de la justice et de la dignité", a conclu le locataire de la Maison Blanche.

Le sommet de Washington est organisé par le département d'Etat sous l'égide de Barack Obama. Il réunit les représentants d'administrations publiques et d'organisations non gouvernementales de plus de 60 pays.

Lire aussi:

Les terroristes nous ont ramené à notre histoire
Terroriste ou non ? Les leaders mondiaux regardent ce qui leur convient mieux
La souveraineté contre le terrorisme?
Terrorisme: l'Occident n'est pas objectif (Kadyrov)
Tags:
terrorisme, Etat islamique, Al-Qaïda, présidence américaine, Barack Obama
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook