International
URL courte
0 624
S'abonner

Les œuvres accusées de "discréditer l’idée nationale ukrainienne" et de "louange chauviniste de la Russie" sont désormais interdites en Ukraine.

L'Agence ukrainienne pour le film (Goskino) a de nouveau interdit la diffusion en Ukraine de films et séries de production russe, a annoncé l’organisme mercredi sur sa page Facebook.

Il s’agit notamment du célèbre film "Brat 2" (Frère 2), réalisé en l’an 2000 par Alexeï Balabanov, "interdit de diffusion publique et à domicile sur l’ensemble du territoire ukrainien, car il comporte des scènes humiliantes et dégradantes pour les Ukrainiens sur le plan ethnique".

Deux séries ont en outre été interdites car "elles contiennent une popularisation des forces de l’ordre russes et forment une image positive de ses représentants".

Dans leur désir de purger l’Ukraine de toute influence russe, les autorités de Kiev ont prononcé de nombreuses interdictions depuis leur arrivée au pouvoir.

La comédie "Mamans-3" avait notamment été proscrite "pour sa louange chauviniste de la Russie et des valeurs russes, encouragement d’une nostalgie artificielle des traditions soviétiques, idéologie impérialiste et propagande du monde russe".

Quant au film "Taras Boulba" de Vladimir Bortko, basé sur le roman éponyme de l’écrivain d’origine ukrainienne Nikolaï Gogol, l’œuvre était accusée de "déformer les événements historiques, de falsifier et de discréditer l’idée nationale ukrainienne, et d’être dans l’ensemble anti-ukrainienne, mettant en doute l’existence même du peuple ukrainien".

Dans le même domaine, la chaîne ukrainienne Inter, accusée d’avoir diffusé pendant les fêtes de fin d’année 2014 "des films impliquant des acteurs russes affichant des positions anti-ukrainiennes", s’est vu signifier un avertissement.

Lire aussi:

Kiev interdit la chaîne de télévision russe RBC
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Ce célèbre Français a perdu près de 5 milliards de dollars en 24h à cause du coronavirus
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
censure, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook