International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
1874
S'abonner

En Pologne, les agriculteurs en colère appellent le gouvernement à rétablir les marchés d'écoulement de leurs produits en Russie et à cesser d'attiser les tendances russophobes.

Des milliers d'agriculteurs polonais se sont rassemblés jeudi à Varsovie, devant le siège de la première ministre Ewa Kopacz, pour réclamer la démission du ministre de l'Agriculture Marek Sawicki.

Les manifestants appellent le gouvernement à rétablir les marchés d'écoulement des produits agricoles polonais dans l'est de l'Europe, à compenser le manque à gagner dû à l'embargo russe et à interdire la vente de terres aux étrangers. Les protestataires dénoncent également la décision des autorités d'octroyer une aide substantielle à l'Ukraine au moment où les fonds nécessaires pour soutenir l'agriculture nationale font défaut.   

Les manifestants envisagent de dresser des tentes dans l'une des artères centrales de la capitale polonaise afin de poursuivre leur action au cours des prochains jours.  

"Nous poursuivrons notre rassemblement malgré les interdictions. Cette lutte doit être gagnée", a déclaré à la radio Sputnik le président de l'Alliance des Syndicats de Pologne (OPZZ), Slawomir Izdebski. 

Enfin, les agriculteurs invitent le gouvernement à cesser d'encourager les tendances russophobes.  

"Nous nous opposons à ces tendances. Les agriculteurs et les entrepreneurs polonais ne veulent pas attiser les phobies antirusses. Nous réclamerons prochainement la démission du ministre des Affaires étrangères Grzegorz Schetyna, car les tendances russophobes sont incompatibles avec les intérêts de la société polonaise", a affirmé le syndicaliste.  

Et d'ajouter: "Nous voulons retrouver les marchés de l'est. Nous voulons revenir en Russie".

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Embargo de Moscou: 900 M USD de pertes pour les agriculteurs US
Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
«Nicole Belloubet a menti»: Montpellier porte plainte contre la garde des Sceaux
Tags:
embargo, agriculture, Pologne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik