International
URL courte
1532
S'abonner

Le tribunal de La Paz a condamné un Hongrois et un Croate à cinq ans et 10 mois de prison.

Deux Européens, un Croate et en Hongrois, ont été condamnés à des peines de prisons en Bolivie pour tentative d'attentat contre le président Evo Morales, a annoncé vendredi soir le procureur général de Bolivie Ramiro José Guerrero.

"Le tribunal de La Paz a condamné ces personnes à cinq ans et dix mois de prison", a indiqué M.Guerrero cité par le site La Segunda.

Le Hongrois Elod Tóásó et le Croate Mario Tádic, qui a également la nationalité bolivienne, ont été reconnus coupables de tentative de révolte armée. Ils ont également été accusés d'avoir fait partie d'un groupe de mercenaires enrôlés par la bourgeoisie bolivienne pour tuer le président Evo Morales et mener des activités séparatistes dans la province de Santa Cruz en 2009. 

Trois autres mercenaires présumés — le Croato-Bolivien Eduardo Rózsa-Flores, l'Irlandais Michael Dwyer et le Hongrois Árpád Magyarosi — ont été abattus par la police d'élite bolivienne en avril 2009 à Santa Cruz.

Lire aussi:

Bolivie: le président accuse les USA de vouloir agresser le Venezuela
Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Coronavirus: Paris n’est pas assez préparé, selon Agnès Buzyn
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Tags:
Ramiro José Guerrero, Evo Morales, La Paz, Bolivie, Croatie, Hongrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook