Ecoutez Radio Sputnik
    Une barricade à Kiev en février 2014

    Ukraine: Kiev publie le "Livre noir" de l'après-Maїdan

    © Sputnik . Andrei Stenin
    International
    URL courte
    0 446

    A l'occasion du premier anniversaire des évènements de l'Euromaїdan les autorités ukrainiennes ont publié le dénommé "Livre noir" relatant "la guerre menée par la Russie contre l'Ukraine".

    Le livre est censé être une réponse au "Livre blanc" russe qui rassemble les témoignages sur les violations des droits de l'homme commises par le nouveau gouvernement ukrainien, arrivé au pouvoir suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch.

    Selon le membre du conseil des relations internationales auprès du président russe Bogdan Bezpalko, la parution du "Livre noir" a pour l'objectif de détourner l'attention des Ukrainiens des crimes commis contre leurs concitoyens dans le Donbass.

    "Personne ne veut enquêter sur l'incendie criminel à Odessa ou sur la mort d'une centaine de manifestants sur le Maїdan (…). Cependant, les informations sur ces crimes gagnent du terrain dans l'espace médiatique, et Kiev a besoin de stopper ce processus", affirme M.Bezpalko.

    Dans le même temps, le "Livre" donne selon lui une évaluation exacte des pertes économiques subies par l'Ukraine depuis la chute de Viktor Ianoukovitch, estimées à 20% du potentiel économique du pays.

    "Il est absolument évident aujourd'hui que l'économie ukrainienne ne pouvait se développer qu'à condition de bonnes relations avec la Fédération de Russie", a indiqué M.Bezpalko.

    Toujours d'après lui, l'accord d'association avec l'Union européenne n'a rien apporté à Kiev: personne n'a l'intention d'importer les marchandises ukrainiennes vers l'Europe pour éviter la concurrence. Tous les problèmes qui pèsent aujourd'hui sur l'Ukraine sont provoqués par les démarches des nouvelles autorités du pays et non par la mythique "agression militaire russe", conclut M.Bezpalko.

    Lire aussi:

    L’Europe condamne l’attentat de Paris mais ignore la tragédie d’Odessa
    AntiMaïdan: 35.000 manifestants à Moscou
    Loi sur les langues en Ukraine: Moscou pourrait répliquer en reconnaissant le Donbass
    Tags:
    Maïdan, Bogdan Bezpalko, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik