International
URL courte
0 21711
S'abonner

La crise ukrainienne pourrait marquer un tournant dans les relations entre l'UE et les Etats-Unis, selon le journaliste US Finian Cunningham.

Un quart de siècle depuis la fin de la "guerre froide", Washington continue d'exploiter l'Europe sous le prétexte de la protéger du "monstre slave", estime le journaliste américain Finian Cunningham.

"Qui paie pour cette provocatrice mégalomanie américaine? Comme d'habitude, с'est l'Europe. La guerre aux portes et les sanctions qui déchirent l'économie européenne, tel est le prix de l'alliance avec les Américains", affirme le journaliste.

Selon M.Cunningham, la crise ukrainienne pourrait marquer un tournant dans les relations entre l'UE et les Etats-Unis, car l'Europe commence à prendre conscience du fait que depuis la création de l'Otan Washington a utilisé ses partenaires transatlantiques dans ses propres intérêts stratégiques.

Le journaliste cite les récentes déclarations de Martin Schulz, président allemand du Parlement européen, qui a estimé dans une interview que Washington devrait permettre aux Européens de résoudre la crise ukrainienne de manière indépendante.

Toujours d'après lui, la Russie ne présente pas de menace à la sécurité européenne.

"Ce sont les Etats-Unis avec leur passion sans compromis pour les coups d'Etat, dont l'Ukraine a été la dernière victime, qui font l'UE souffrir et constituent ainsi le cœur du problème", conclut M.Cunningham.

Lire aussi:

«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Empoisonnement présumé de Navalny: les services secrets russes connaissent «une partie de la vérité»
Tags:
Ukraine, Europe, États-Unis, Finian Cunningham, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook