Ecoutez Radio Sputnik
    Grzegorz Schetyna. Archive photo

    Ukraine: la Pologne ne participera pas à une éventuelle mission de paix

    © AP Photo / Virginia Mayo
    International
    URL courte
    Vers la paix en Ukraine (128)
    0 520
    S'abonner

    La Pologne ne participera pas à la mission de maintien de la paix en cas de sa mise en place dans le sud-est de l'Ukraine, a indiqué le chef de la diplomatie polonaise Grzegorz Schetyna.

    La Pologne n'envisage pas la possibilité d'envoyer ses militaires en Ukraine si l'Onu décide de déployer une mission de maintien de la paix dans cette région, a annoncé lundi le ministre polonais des Affaires étrangères Grzegorz Schetyna. 

    Interrogé sur la question de savoir si Varsovie enverrait ses soldats en Ukraine, le chef de la diplomatie polonaise a répondu: "Bien sûr que non, car cette démarche doit se baser sur deux éléments: le respect total du cessez-le-feu en Ukraine et la décision du Conseil de sécurité de l'Onu d'envoyer une force de maintien de la paix". 

    Selon M. Schetyna, avant de déployer un contingent de paix en Ukraine, il faut que les hostilités prennent fin. 

    "Il faut stopper l'effusion de sang, créer une véritable ligne de désengagement et retirer les armes lourdes. C'est alors seulement que l'on pourra parler d'une mission de paix", a déclaré le ministre polonais.

    A Debaltsevo
    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    Le 18 février, le Conseil de sécurité nationale et de défense de l'Ukraine (SNBO) a décidé de demander aux Nations unies et à l'Union européenne de déployer une force de maintien de la paix à la fois le long de la ligne de front entre l'armée ukrainienne et les insurgés du Donbass et dans le secteur de la frontière russo-ukrainienne non contrôlé par Kiev. Le président Piotr Porochenko a pour sa part qualifié une mission de police de l'Union européenne de "format idéal de la présence internationale dans l'est du pays". Les autorités ukrainiennes ont dans le même temps souligné que des militaires russes ne devaient pas faire partie de ce contingent. 

    Les insurgés ont pour leur part déclaré que toute mission de paix déployée dans le Donbass devait nécessairement comprendre des militaires russes. 

    Le représentant permanent de la Russie auprès des Nations unies, Vitali Tchourkine, a fait savoir à cette occasion que cette initiative de Kiev mettait en danger l'accord de Minsk 2, car ce document ne prévoit aucune force de maintien de la paix dans le sud-est de l'Ukraine.

    Dossier:
    Vers la paix en Ukraine (128)

    Lire aussi:

    Keline: introduire un contingent de paix en Ukraine signifie geler le conflit
    Donbass: Kiev souhaite l'envoi d'une mission de maintien de la paix
    Ukraine: les insurgés garantiront l'accès de l'OSCE à Debaltsevo
    Accords ukrainiens de février 2014: Varsovie, Paris et Berlin pas garants
    Tags:
    Conseil de sécurité de l'Onu, Union européenne (UE), Grzegorz Schetyna, Pologne, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik