International
URL courte
0 370
S'abonner

Des milliers d'Algérois sont descendus mardi dans la rue pour protester contre l'exploitation de gisements de gaz de schiste dans les régions sahariennes du pays.

Une grande manifestation se déroule mardi au centre de la capitale algérienne en signe de protestation contre l'exploitation du gaz de schiste, rapportent les médias internationaux.

Organisé à l'appel de plusieurs formations d'opposition, ce rassemblement traduit la solidarité des Algérois avec les populations des provinces sahariennes, où la société publique Sonatrach effectue des forages expérimentaux.

Depuis la réélection du président Abdelaziz Bouteflika, plusieurs groupes énergétiques étrangers, dont des multinationales américaines, montrent un intérêt grandissant pour l'exploitation du gaz de schiste en Algérie. Un intérêt d'autant plus facile à comprendre que ce pays arrive en quatrième position au monde pour les réserves de cet hydrocarbure après les Etats-Unis, la Chine et l'Argentine.

Face aux protestations qui gagnent en ampleur, le PDG de Sonatrach, Saïd Sahnoule, a déclaré le 8 février à la presse que son entreprise "n'allait pas interrompre" les forages d'exploration de gaz de schiste.

A Ain-Salah, ville la plus proche des lieux de forage, des manifestations se poursuivent sans discontinuer depuis deux mois pour protester contre la dégradation de l'environnement de cette région saharienne.

Lire aussi:

La bulle financière du schiste US
Une déception de schiste
Plus de séismes à cause du gaz de schiste
Boom du schiste: la Russie, parmi les pays les plus prometteurs (BP)
Tags:
manifestation, gaz de schiste, Sonatrach, Algérie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook