Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux russe et chinois

    Le rapprochement Russie-Chine, erreur stratégique des USA

    © Flickr/ Mark Turner
    International
    URL courte
    0 16610
    S'abonner

    Washington commet une erreur stratégique de taille en durcissant le ton à l'égard de Moscou, car ce comportement favorise le rapprochement entre la Russie et la Chine.

    Sergueï Lavrov (à gauche), Wang Yi (au centre) et Sushma Swaraj
    © REUTERS / Wu Hong/Pool
    Le rapprochement entre Pékin et Moscou résulte de la politique pratiquée par l'Occident à l'égard de la Russie, estime le quotidien en ligne The Conversation.

    Selon le Fonds monétaire international (FMI), l'économie chinoise surpasse actuellement celle des Etats-Unis si l'on tient compte de la parité du pouvoir d'achat. La Chine, qui cherche à dominer dans sa région, multiplie les efforts en vue d'augmenter son potentiel militaire. Dans ce domaine, Moscou lui apporte son concours. Si Washington et Bruxelles ne modifient pas leur comportement hostile envers la Russie, la Chine sera prochainement en mesure de tenir tête aux Etats-Unis.

    "La logique de ce rapprochement est simple: la Chine a besoin de ressources et la Russie en a assez. La Russie a besoin de marchés, d'investissements étrangers et d'argent, et la Chine est prête à les offrir", constate le journal.

    Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi
    © Sputnik . Eduard Pesov
    "Les intérêts géopolitiques des deux puissances s'entrecroisent également. La Chine ne veut pas que la mer de Chine méridionale soit dominée par les Américains. La Russie, quant à elle, ne veut pas que l'Occident — notamment les Etats-Unis et l'Europe — pénètre dans ce que Moscou considère comme «sa sphère d'influence». Bref, la Russie et la Chine ne veulent pas un monde dominé par les Etats-Unis", souligne The Conversation.

    Selon le journal, la plupart des analystes américains considèrent la Chine comme le principal défi géopolitique pour les Etats-Unis. Aussi Washington commet-il une "erreur géopolitique" en pratiquant une politique hostile à la Russie et en favorisant par là même le rapprochement entre Moscou et Pékin.

    Lire aussi:

    Le triangle Russie-Inde-Chine mettra un terme à l'hégémonie des USA (médias)
    La Russie pourrait construire un réacteur à neutrons rapides en Chine
    La Russie entend promouvoir sa coopération avec la Chine (Lavrov)
    Russie-Chine: les échanges commerciaux en progression
    Tags:
    Fonds monétaire international (FMI), États-Unis, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik