International
URL courte
Vers la paix en Ukraine (128)
0 335
S'abonner

Selon le politologue français Jean-Claude Empereur, le fait que la France, l'Allemagne et la Russie aient su imposer un accord de cessez-le-feu à Kiev, en tenant à distance les Américains, est une heureuse surprise de l'Histoire.

L'Europe a besoin d'une Ukraine fédérative et non membre de l'Otan, a déclaré vendredi le politologue français Jean-Claude Empereur dans un article publié par le portail indépendant Boulevard Voltaire.

Philippe de Villiers (à gauche) et Vladimir Poutine
© East News. AP Photo/Alexander Zemlianichenko, Pool
"Plus que jamais, dans ce contexte de tensions euro-atlantiques, Français et Allemands doivent conserver leur sang-froid, résister aux pressions, ne céder ni aux exigences de Moscou, ni aux excès de Kiev, ni aux provocations séparatistes, et ouvrir la voie à une solution politique qui ne peut être que fédérative et, bien entendu, de non-intégration de l'Ukraine à l'OTAN", a indiqué M.Empereur.

Selon lui, les Européens doivent rechercher une solution au conflit ukrainien, "qui a des conséquences géopolitiques majeures pour l'Europe", en fonction de leurs propres intérêts à la différence de ce qui s'est passé en ex-Yougoslavie.

"Ces intérêts vont dans le sens d'une communauté de vision géopolitique et d’un partenariat entre une Europe +continentale+ ou +péninsulaire+ et une Russie eurasiatique (…). Survenant au cœur de l'Europe à l'intersection de deux espaces, tête de pont pour les uns, marche ou glacis pour les autres, le conflit ukrainien impose la prise en compte de cette dimension géopolitique", a ajouté le politologue.

M.Empereur estime que la visite surprise de John Kerry à Londres et les récentes déclarations de David Cameron, concernant l'envoi de "formateurs" destinés à l'armée ukrainienne, n'ont d'autre but que de mettre gravement en péril les contacts en cours "au format Normandie". Selon l'expert, ces démarches américano-britanniques sont une réaction aux négociations du "quartet normand" perçues comme "dissidentes par rapport à la bienséance et à la bien-pensance atlantistes".

Dossier:
Vers la paix en Ukraine (128)

Lire aussi:

Marine Le Pen: l'Europe se comporte comme un valet de Washington
Situation dans le Donbass (2015)
Livraison d'armes à l'Ukraine
Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Tags:
format Normandie, OTAN, Union européenne (UE), Jean-Claude Empereur, Europe, Ukraine, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik