Ecoutez Radio Sputnik
    Usine métallurgique de Krivoï Rog (Archives)

    Journal allemand: Kiev n'a rien fait pour sauver l'industrie ukrainienne

    © Sputnik. Alexander Kostin
    International
    URL courte
    0 2194455

    Selon le journal allemand DWN, la sidérurgie ukrainienne, qui occupait le 10e rang mondial en 2013 par son volume de production, s'est vu porter le premier coup dur en 2014 et pourrait prochainement subir un second choc.

    Kiev ne fait rien pour sauver la métallurgie nationale qui est "en chute libre" suite à l'impossibilité d'exporter ses produits vers la Russie, a déclaré lundi le journal allemand Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN).

    "L'Ukraine, l'un des pays les plus riches en ressources naturelles, est un pays en faillite en raison de la corruption, de la mauvaise gestion et de la guerre. Sa métallurgie est en chute libre, ce qui ne fait que s'accélérer suite à la baisse des prix mondiaux des matières premières", a indiqué le journal.

    Selon DWN, l'Ukraine possède les plus grandes réserves mondiales de minerai de fer situées principalement au centre du pays, dans le bassin de Krivoï Rog (Krivbass).

    En 2013, la sidérurgie ukrainienne occupait le 10e rang mondial par le volume de production, mais elle a reçu un coup dur en 2014 et un second choc ne va pas tarder, d'après le journal.

    Les problèmes du secteur s'expliquent par le fait que deux des quatre centres métallurgiques du pays se trouvent dans la zone du conflit armé contre les insurgés du Donbass et par la réduction des exportations vers la Russie, qui était le principal débouché de l'Ukraine.

    Les exportations vers la Russie étaient déjà en baisse avant la crise en Ukraine, mais elles ont affiché une brusque chute suite au renversement du président Viktor Ianoukovitch en février 2014. C'est l'une des raisons du déficit record des paiements ukrainiens, conclut DWN.

    Lire aussi:

    L'économie ukrainienne mettra des années à retrouver son niveau de 2013 (expert)
    Les perspectives de l'économie ukrainienne, avec et sans le Donbass
    «Personnellement, je ne vois pas en rose l’avenir de l’Ukraine»
    Tags:
    sidérurgie, métallurgie, Krivbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik