International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 18812
S'abonner

Les pressions exercées sur le dirigeant russe Vladimir Poutine ne sont pas en mesure d'infléchir sa position, estime le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Les tentatives de pression entreprises en vue d'amener le président russe Vladimir Poutine à modifier sa position n'ont aucune chance d'aboutir, a annoncé lundi à l'agence Sputnik le porte-parole du chef de l'Etat, Dmitri Peskov.

"Les tentatives de faire pression sur Vladimir Poutine pour l'amener à revoir sa position sont vouées à l'échec", a répondu M. Peskov à la question de savoir si la Russie pourrait modifier sa position suite aux sanctions occidentales.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a déclaré lundi lors d'une conférence de presse à Genève que les sanctions occidentales exerçaient une action considérable sur l'économie russe, mais qu'elles n'arrivaient pas à infléchir la position de Vladimir Poutine.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Nikos Kotzias: les sanctions ne sont pas un instrument efficace
Ces hommes politiques français opposés aux sanctions antirusses
Le président du Sénat français prévoit un allègement des sanctions antirusses
Lavrov: les sanctions unilatérales entravent la résolution des problèmes mondiaux
Tags:
sanctions, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Occident, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook