Ecoutez Radio Sputnik
    Bundestag

    Journaliste US: Berlin lance un défi à Washington

    © Flickr/ Paul Lim
    International
    URL courte
    0 1286

    Le discours prononcé au Bundestag par le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier montre que l'Europe entend promouvoir plus énergiquement qu'auparavant ses intérêts en politique extérieure, notamment en ce qui concerne la crise ukrainienne, selon le journaliste américain Patrick Smith.

    Le projet "Review-2014", réalisé par le ministère allemand des Affaires étrangères, est un défi implicite lancé à la classe politique des Etats-Unis, a estimé le journaliste américain Patrick Smith dans The Fiscal Times (TFT).

    Selon M.Smirh, le "Review-2014"avait pour objectif de revoir le rôle de l'Allemagne dans le monde et de présenter une nouvelle stratégie de politique étrangère. Les résultats du projet évoqué ont été exposés la semaine dernière par le ministre fédéral des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier.

    "A mon avis, la politique étrangère ne se réduit pas à deux extrémités: soit parler, soit tirer; soit une diplomatie stérile, soit le déploiement de la Bundeswehr à l'étranger", a notamment déclaré M.Steinmeier.

    D'après M.Smith, le chef de la diplomatie allemande l'a dit au nom de l'Europe tout entière. Le journaliste a perçu dans le discours de Frank-Walter Steinmeier l'intention de l'Europe de promouvoir ses intérêts politiques avec plus de fermeté qu'auparavant.

    Il a cité à titre d'exemple les divergences entre l’Union européenne et les Etats-Unis sur la crise ukrainienne.

    "On sait bien depuis un certain temps que l'Europe ne veut pas de nouvelles sanctions contre la Russie (…) et ne veut pas non plus armer l'Ukraine", écrit le journaliste.

    M.Smith qualifie ce discours du ministre allemand de regard neuf sur la politique étrangère de l'Allemagne et de l'Europe, ainsi que d'avertissement à la Maison Blanche à propos d'une nouvelle attitude du vieux continent dans un monde en mutation.

    Lire aussi:

    Les sanctions et les relations UE-USA vues par les Européens
    UE-USA: les Européens pour une politique plus indépendante (sondage)
    Time: USA et UE peinent à cacher leurs divergences sur l'Ukraine
    Tags:
    Review-2014, The Fiscal Times (TFT), présidence américaine, Union européenne (UE), Patrick Smith, Frank-Walter Steinmeier, Ukraine, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik