Ecoutez Radio Sputnik
    Cérémonie de signature du Traité FNI  à Washington (8 décembre 1987)

    Contrôle des armements: le système russo-américain en péril

    © Sputnik . Yuryi Abramochkin
    International
    URL courte
    0 386

    Selon Sergueï Rogov, directeur de l'Institut russe des Etats-Unis et du Canada, le Traité sur la destruction des missiles à moyenne et plus courte portée (FNI) n'existera plus à la fin de 2015.

    Le système russo-américain de contrôle des armements risque de s'effondrer, et le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) n'existera plus à la fin de 2015, a déclaré mercredi à Moscou l'académicien Sergueï Rogov, directeur de l'Institut russe des Etats-Unis et du Canada.

    "A mon avis, le Traité FNI n'existera plus à la fin de 2015. Si cela arrive, le Traité de réduction des armes stratégiques offensives (START) se retrouvera dans un vide. Cela signifie l'effondrement du système de contrôle des armements que nous avons créé avec les Américains pendant la guerre froide et qui réglemente la concurrence (…). Si on commence à rivaliser sans règles, on risque de revenir à l'époque de la crise de Cuba et au bord d'une guerre nucléaire", a indiqué M.Rogov.

    L'académicien a rappelé que les Etats-Unis avaient refusé en 1999 de ratifier le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBT) et que l'administration de George W.Bush avait décidé de se retirer du Traité de défense antimissile (ABM) en 2001. 

    "Nous avons proclamé un moratoire sur l'application du Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (FCE). Une conférence consacrée à la réalisation du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) aura lieu dans un mois et demi. Les discussions devraient y être difficiles. Cela met en péril le Traité START", a ajouté M.Rogov.

    Ces derniers temps, la Russie et les Etats-Unis s'accusent mutuellement de créer des armes visées par le Traité FNI. Moscou a déclaré à maintes reprises que les accusations américaines concernant le Traité sont infondées. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré mercredi que Washington instrumentalise la question du Traité FNI pour faire monter la tension entre les deux pays. 

    Signé en 1987, le Traité soviéto-américain sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) est entré en vigueur en 1988. Les Etats-Unis et l'URSS se sont engagés à détruire, trois ans au plus tard après l'entrée en vigueur du Traité, tous leurs missiles balistiques et de croisière lancés à partir du sol et ayant une portée comprise entre 500 et 1.000 kilomètres et ceux dont la portée est comprise entre 1.000 et 5.500 kilomètres. Le Traité interdit aussi les essais en vol, la modernisation et la production de tels missiles. Washington et Moscou ont rempli leurs engagements en 1991 et ont organisé des inspections réciproques jusqu'à 2001. 

    Lire aussi:

    Traité FNI: les USA refusent de concrétiser leurs accusations contre la Russie
    Traité FNI: rencontre Russie-USA au niveau des experts en septembre
    Traité FNI: Choïgou et Hagel conviennent d'entretenir les contacts
    Moscou confirme à Washington son attachement au Traité FNI
    Tags:
    Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP), Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (FCE), Traité de défense antimissile (ABM), Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (CTBT), Traité de réduction des armes stratégiques offensives (START), Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI), guerre froide, armements, Sergueï Rogov, George W. Bush, Sergueï Lavrov, URSS, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik