Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeau de l'Etat islamique dans la province irakienne de Diyala

    L'EI s'implante en Afghanistan, menaçant les alliés de la Russie

    © REUTERS / Stringer
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    0 854
    S'abonner

    L'Etat islamique s'implante en Afghanistan pour y ouvrir un nouveau front du djihad armé, après la Syrie et l'Irak.

    Des groupes de l'organisation terroriste Etat islamique (EI) sont apparus en Afghanistan et commencent à menacer les alliés de la Russie au sein de l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC), a annoncé jeudi aux journalistes le vice-ministre russe de la Défense Anatoli Antonov.

    "Nous assistons à un reformatage de différentes organisations terroristes. Nous constatons l'apparition des premiers groupes de l'Etat islamique dans cette région", a déclaré M. Antonov.

    "Ces groupes commencent à exercer une pression sur les frontières méridionales de nos alliés, en premier lieu au sein de l'OTSC", a affirmé le vice-ministre.

    Il a précisé qu'il s'agissait principalement du Tadjikistan.

    On apprend de sources afghanes que l'EI pratique le recrutement de ses adeptes dans la région et envoie en Afghanistan des dizaines de propagandistes chargés d'endoctriner les jeunes.

    "Nous serons envahisseurs ou martyrs", lit-on dans une brochure éditée par l'EI à l'intention des Afghans. L'Etat islamique appelle ces derniers à prêter serment de fidélité au "calife" Abou Bakr al-Baghdadi et à se joindre au djihad. 

    L'EI ne cherche pas à conclure une alliance avec les talibans, et tout porte à croire qu'un conflit armé entre ces groupes terroristes est inévitable. L'Etat islamique s'efforce d'ouvrir en Afghanistan un nouveau front de guerre après l'Irak et la Syrie. Les talibans demeurent un élément important d'Al-Qaïda, dont l'EI s'est démarqué ostensiblement pour proposer aux Afghans des méthodes beaucoup plus sanglantes de lutte pour le pouvoir.

    Il ne fait aucun doute que l'Afghanistan est actuellement confronté à la menace d'une nouvelle escalade des violences.

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    L’État islamique compte ouvrir un deuxième front en Asie centrale
    Chef du FBI: l'EI recrute ses adeptes sur tout le territoire US
    Les djihadistes de l'EI lancent une nouvelle offensive
    L'Asie centrale a fourni à l'EI près de 4.000 hommes
    Tags:
    djihadisme, Etat islamique, OTSC, Anatoli Antonov, Tadjikistan, Afghanistan, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik