Ecoutez Radio Sputnik
    Ambassadeur d'Iran à Moscou Mehdi Sanai

    Nucléaire civil: Moscou et Téhéran produiront du combustible

    © Sputnik . Vladimir Trefilov
    International
    URL courte
    Nucléaire iranien (2015) (124)
    0 323

    Selon l'ambassadeur d'Iran à Moscou, la Russie et l'Iran lancent un projet conjoint de production de combustible nucléaire.

    L'Iran et la Russie ont signé un contrat sur la production conjointe de combustible nucléaire, a annoncé jeudi l'ambassadeur d'Iran à Moscou Mehdi Sanai.

    "Nous avons décidé que la Russie construira deux réacteurs supplémentaires à la centrale de Bouchehr et qu'elle coopérera avec l'Iran dans l'enrichissement d'uranium et la production de combustible nucléaire", a indiqué M.Sanai.

    Le contrat a été conclu dans le cadre d'un mémorandum russo-iranien de compréhension mutuelle et de coopération dans le nucléaire civil.

    Selon l'analyste politique et économique iranien Emad Abshenas, Téhéran a exprimé son intention de coopérer dans la production de combustible nucléaire il y a quelques années, suite aux accusations occidentales selon lesquelles l'Iran pourrait utiliser de l'uranium enrichi à des fins militaires.

    Aux termes de l'accord irano-russe, la réalisation de la première étape du projet conjoint permettra de satisfaire les besoins iraniens en combustible nucléaire. La Russie pourra exporter le combustible excédentaire. "Le projet d'enrichissement d'uranium et de production de combustible nucléaire est appelé à satisfaire les besoins iraniens, mais l'Iran peut aussi donner son feu vert aux exportations de combustible excédentaire. La Russie se portera alors garante du caractère pacifique du programme iranien d'enrichissement d'uranium", a ajouté M.Abshenas.

    Dossier:
    Nucléaire iranien (2015) (124)

    Lire aussi:

    Nucléaire iranien: Téhéran refuse le gel suggéré par Obama
    Obama: le programme nucléaire iranien doit être gelé pendant dix ans
    Le problème nucléaire iranien, pomme de discorde entre les USA et Israël?
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    Tags:
    Emad Abshenass, nucléaire, centrale nucléaire de Bouchehr, Mehdi Sanai, Iran, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik