Ecoutez Radio Sputnik
    Victoria Nuland. Archive photo

    Journaliste US: Nuland trompe le Congrès sur l'Ukraine

    © Sputnik . Alexandre Maximenko
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    0 773
    S'abonner

    Selon Stephen Lendman, l'Ukraine est aujourd'hui le symbole des catastrophes humanitaires consécutives à toute ingérence américaine.

    La sous-secrétaire d'État américaine Victoria Nuland induit en erreur les membres du Congrès en louant les progrès réalisés par le gouvernement de Kiev, estime le journaliste Stephen Lendman dans une tribune publiée par le journal Global Research.

    Selon M.Lendman, la porte-parole de la diplomatie américaine a affirmé que les  réformes économiques menées en Ukraine avaient débouché sur un "renforcement de la transparence" de la politique gouvernementale et du système bancaire du pays, ainsi que sur une réduction de la corruption. Selon Mme Nuland, cela a permis notamment d'améliorer le climat d'affaires et d'investissements dans le pays.

    Cependant, ces déclarations ne correspondent pas à la réalité, estime le journaliste. Les dites réformes économiques portent une grave atteinte au bien-être de la population déjà appauvrie. Dans le même temps, aucune réforme politique d'ampleur n'a été engagée dans le pays, poursuit l'auteur.

    A l'heure actuelle, l'Ukraine est le symbole des catastrophes humanitaires consécutives à toute ingérence américaine, indique M.Lendman. Pourtant, la Russie reste le seul fournisseur d'assistance humanitaire dans le pays qui en éprouve un besoin pressant.

    Malheureusement, aucun membre du Comité des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants n'a formulé d'objections à propos de ces déclarations évidemment fausses, conclut le journaliste.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Expert américain: Porochenko n'est pas un dirigeant fort
    Les Etats-Unis tracent la ligne de front en Europe
    Ukraine : qui travaille, ne mange pas
    Le « Maïdan financier » en Ukraine. Part 1. Qui est responsable ?
    Tags:
    Comité des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants (Etats-Unis), Congrès des États-Unis, Stephen Lendman, Victoria Nuland, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik