International
URL courte
0 15511
S'abonner

La Russie a complètement suspendu l'application du Traité sur les Forces armées conventionnelles en Europe, dit Traité FCE.

La Russie suspend à partir du 11 mars sa participation aux réunions du Groupe consultatif commun créé dans le cadre du Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (FCE).  

Cela signifie que la Russie se retire complètement de ce Traité. 

"Pendant de nombreuses années, la Russie a fait tout son possible pour maintenir le régime de contrôle des forces armées conventionnelles. Elle a également initié l'adaptation du Traité FCE et a ratifié l'accord d'adaptation du Traité", a déclaré mardi Anton Mazour, chef de la délégation russe aux négociations sur la sécurité militaire et le contrôle des armements à Vienne.  

Force est de constater que les pays de l'Otan "ont de facto violé les dispositions du Traité FCE en élargissant l'Alliance atlantique et en bloquant — sous des prétextes fallacieux —  l'entrée en vigueur de l'accord d'adaptation".  

"Cette politique — pratiquée malgré nos multiples avertissements concernant son caractère néfaste pour le contrôle des forces armées conventionnelles — a abouti à un résultat inévitable: la suspension de l'application du Traité FCE par la Russie en 2007", a indiqué M. Mazour. Selon lui, cette suspension n'était pas définitive, car la Russie continuait à participer aux réunions du Groupe consultatif.  

"Dans ce contexte, la Fédération de Russie juge absurde sur le plan politique et pratique de participer à ces réunions. Cette participation requiert en outre des dépenses financières et économiques injustifiées. Vu ces facteurs, Moscou a pris la décision de se retirer du Groupe consultatif commun à partir du 11 mars 2015", a conclu le diplomate.  

Signé en 1990, le Traité FCE définissait les quantités d'armements conventionnels de l'Otan et du Pacte de Varsovie stationnés en Europe. Après la dissolution de l'URSS en 1991, le Traité a été ratifié par 30 Etats — les pays membres de l'Otan, les six Etats du Pacte de Varsovie, et huit Etats de l'ex-URSS (Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Géorgie, Kazakhstan, Moldavie, Russie et Ukraine). 

Avec l'adhésion à l'Otan de plusieurs anciens membres du Pacte de Varsovie, le principe fondamental du Traité FCE relatif au maintien de l'équilibre des forces a perdu sa raison d'être, le fonctionnement du traité ne s'exerçant plus que sous forme d'échange d'information et d'inspections. 

En novembre 1999, le sommet de l'OSCE à Istanbul a donné lieu à la signature d'une version adaptée du traité, ratifiée par seulement quatre pays — la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan et l'Ukraine. En juillet 2007, la Russie a partiellement suspendu l'application du Traité FCE, exigeant que tous les pays membres de l'Otan ratifient la version adaptée du Traité de 1999 et procèdent à sa stricte application.

Lire aussi:

Le Traité FCE "est mort" (Moscou)
FCE: l'Otan espère une entente avec la Russie
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Tags:
Traité sur les forces armées conventionnelles en Europe (FCE), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook