Ecoutez Radio Sputnik
    Parade de la Victoire à Moscou (archives)

    70 ans de la Victoire: une lettre ouverte au président slovaque

    © Sputnik . Mikhail Klimentiev
    International
    URL courte
    70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)
    0 303
    S'abonner

    Des personnalités slovaques ont exhorté le président Andrej Kiska de se rendre à Moscou pour fêter le 70e anniversaire de la Victoire

    53 personnalités slovaques ont adressé une lettre ouverte au président slovaque, l'appelant à accepter l'invitation à se rendre à Moscou pour célébrer le 70e anniversaire de la Victoire sur l'Allemagne nazie, a annoncé mercredi l'ex-premier ministre slovaque Jan Carnogursky dans une interview accordée à l'agence Sputnik.

    L'ex-premier ministre a expliqué les raisons qui l'ont poussé à signer cette lettre.

    "Il y a quelque temps, un groupe de soi-disant intellectuels a adressé au président une lettre lui demandant de s'abstenir de visiter Moscou pour les festivités à  l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire. Mais c'est justement l'armée soviétique qui a broyé 70% de l'armée de terre de la Wehrmacht. L'URSS a réalisé la plus grande contribution à la défaite de l'Allemagne nazie, sacrifiant le plus grand nombre de vies à la Victoire. Cela a été fait, je le répète, par les Russes. C'est un fait indiscutable. Ignorer l'invitation du président russe à venir à Moscou serait non seulement incorrect du point de vue éthique, mais causerait un préjudice direct à la Slovaquie. C'est-à-dire que notre pays aurait montré de cette façon qu'il ne respecte pas les valeurs européennes, qu'il ne reconnait pas la grande contribution réalisé par la Russie dans l'histoire européenne", a indiqué le responsable.

    Selon lui, le président slovaque Andrej Kiska s'est mis lui-même dans une impasse. Lors de sa récente visite à Kiev, il a publiquement accusé la Russie d'être une partie du conflit ukrainien et déclaré que la Slovaquie était "l’avocate de l'Ukraine auprès de l'UE".

    L'administration du président slovaque s'abstient pour le moment de dire si Andrej Kiska se rendra ou non à Moscou (ou à Kiev? – ndlr) à l'occasion des festivités.

    De son côté, le président tchèque  Milos Zeman a depuis longtemps annoncé qu'il se rendrait à Moscou le 9 mai. Il a souligné que le refus de s'y rendre constituerait un affront à la mémoire de 150.000 soldats soviétiques tombés pour la libération de la Tchécoslovaquie.

    Dossier:
    70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)

    Lire aussi:

    Parade de la Victoire à Moscou: Hollande n'a pas confirmé sa présence
    L'Ukraine abroge la fête du Défenseur de la Patrie
    Un chien se lance dans une bataille mortelle contre des loups pour sauver son ami – vidéo choc
    Une nouvelle fonctionnalité fait son apparition sur WhatsApp
    Tags:
    Jan Carnogursky, Russie, Slovaquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik