Ecoutez Radio Sputnik
    Jens Stoltenberg. Archive photo

    Macédoine: régler le problème du nom pour adhérer à l’Otan

    © AFP 2019 ILMARS ZNOTINS
    International
    URL courte
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)
    0 529
    S'abonner

    Le secrétaire général de l'Otan appelle à régler au plus vite le conflit entre la Macédoine et la Grèce, qui refuse toujours de reconnaître le nom de cette ex-république yougoslave.

    Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg a appelé mercredi les autorités macédoniennes à s'atteler plus énergiquement au règlement du problème du nom de l'Etat qui bloque son adhésion à l'Alliance.

    "L'Otan est toujours prête à vous soutenir dans vos efforts d'adhésion. Lors du sommet au pays de Galles, nous avons réaffirmé qu'une solution mutuellement acceptable du problème du nom devait précéder l'adhésion de la Macédoine à l’Alliance", a déclaré M.Stoltenberg lors d'une conférence de presse conjointe avec le premier ministre macédonien Nikola Gruevski.

    Le secrétaire général de l'Alliance a appelé toutes les parties à intensifier les efforts en ce sens, en rappelant que la décision sur l'adhésion de la Macédoine à l'Otan ne pouvait être adoptée que par consensus.

    "L'Otan est une organisation qui repose sur le consensus. Il nous faut l'assentiment de tous les 28 alliés", a-t-il souligné. 

    Le différend entre la Macédoine et la Grèce sur la question du nom de l'ex-république yougoslave bloque l’adhésion de cette dernière à l’Otan. Ce conflit dure depuis 1991 et l’indépendance de la République de Macédoine, nom choisi dès l’indépendance par la Macédoine. La Grèce s’y est toujours opposée, une région de cette dernière portant le même nom. Aussi, Athènes craint-il que la Macédoine ne lui produise avec le temps des prétentions territoriales. 

    Ainsi. en 2008, la Grèce  a opposé son veto à l’entrée de la Macédoine dans l’Otan. C’est la première fois que l’entrée d’un pays a été refusée à ce stade du processus d’adhésion. 

    La Macédoine a été admise aux Nations unies en 1991 sous le nom, censé être provisoire, d'Ancienne république yougoslave de Macédoine (ARYM).

    Dossier:
    Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)

    Lire aussi:

    L'UE préoccupée par la situation politique en Macédoine
    Otan: la Suède entend rester en-dehors du bloc
    Expert US: l'Ukraine doit rester neutre et ne pas adhérer à l'Otan
    Moldavie: pas d'adhésion à l'Otan (premier ministre)
    Tags:
    OTAN, Jens Stoltenberg, Macédoine du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik