Ecoutez Radio Sputnik
    Place de l'Indépendance à Kiev

    Les insurgés ukrainiens appellent Paris et Berlin à sanctionner Kiev

    © Sputnik . Evgeny Kotenko
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    1727

    Les chefs des "républiques populaires" de Donetsk et de Lougansk ont demandé à la France et à l'Allemagne d'interdire à plusieurs dirigeants ukrainiens d'entrer sur le territoire de l'UE.

    Dans une déclaration diffusée vendredi, les dirigeants de la DNR et LNR évoquent "des crimes contre l'humanité" et "des violations des droits de l'homme" commis par le chef du gouvernement ukrainien Arseni Iatseniouk, le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense Alexandre Tourtchinov ainsi que les ministres de la Défense et de l'Intérieur Stepan Poltorak et Arsen Avakov.

    Les chefs des républiques autoproclamées accusent ces derniers d'"extermination de civils" via "la terreur militaire" et de "blocus économique" des régions insurgées.

    Vous pouvez consulter le texte intégral de la lettre ici.

     

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Donbass: plus de 250 "séparatistes" tués en 24 heures (Kiev)
    Les parents des soldats encerclés dans le Donbass manifestent à Kiev
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Union européenne (UE), Arsen Avakov, Alexandre Tourtchinov, Arseni Iatseniouk, Stepan Poltorak, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik