International
URL courte
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
0 1228
S'abonner

Une quarantaine de personnes se sont réunies samedi au centre de Berne pour faire connaître la position de la Russie sur l'Ukraine et dénoncer le bourrage de crâne pratiqué par la propagande européenne.

Une manifestation de pacifistes s'est déroulée samedi au centre de Berne à l'occasion du premier anniversaire du rattachement de la Crimée à la Russie. 

Selon les organisateurs du rassemblement, son but était de faire connaître un point de vue alternatif à celui exprimé par la plupart des médias européens.

"Nous dénonçons la propagande européenne qui cherche à intoxiquer les Suisses et les Européens en présentant les hostilités en Ukraine comme un conflit local. Nous voulons raconter ce qui se passe réellement dans ce pays", a déclaré à l'agence Sputnik une des organisateurs de l'action, Svetlana Keller, administrateur d'un site internet russophone consacré à la Suisse. 

La manifestation a réuni une quarantaine de personnes. Selon Mme Keller, il a fallu six mois pour obtenir l'autorisation de la mairie de Berne. Cette autorisation s'est avérée très utile au moment où des activistes pro-Kiev ont tenté de faire échouer le rassemblement. La police, arrivée sur les lieux, a confirmé la régularité de l'action après avoir vérifié les documents. 

"Des gens sont venus de la Suisse romande, de Montreux et Genève, de la Suisse italienne et de la Suisse alémanique, notamment de Zurich. Des personnes de plus en plus nombreuses se joignent à notre mouvement", a indiqué Mme Keller. 

Une nouvelle action doit avoir lieu le 9 mai à Bâle. Elle aura pour but de soutenir la position de la Russie qui dénonce la tendance à réécrire l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. Les organisateurs du rassemblement envisagent également de rendre hommage aux soldats russes enterrés en Suisse.

Dossier:
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

Lire aussi:

Un ex-premier ministre nippon n'exclut pas de s'installer en Crimée
Yukio Hatoyama: la réunification Crimée-Russie, un processus démocratique
USA Today publie une carte de l'Ukraine sans la Crimée
Les USA et l'Otan aident Kiev à préparer une opération en Crimée
Tags:
Svetlana Keller, Berne, Suisse, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook