Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine et Almazbek Atambaïev au Palais Constantin de Strelna

    Poutine refait surface: sommet russo-kirghiz à Saint-Pétersbourg

    © Sputnik . Michael Klimentyev
    International
    URL courte
    0 764

    Le président russe Vladimir Poutine dont l'"absence" publique et médiatique de dix jours a fait naître les spéculations les plus folles dans les médias et sur Internet, a "réapparu" pour rencontrer son homologue kirghiz Almazbek Atambaïev.

    Le président russe Vladimir Poutine a rencontré lundi son homologue kirghiz Almazbek Atambaïev au Palais Constantin de Strelna, une banlieue de Saint-Pétersbourg, mettant ainsi un terme aux spéculations sur sa "disparition mystérieuse".

    La rencontre a porté "sur les questions clés de la coopération bilatérale, notamment dans le cadre de la Communauté économique eurasiatique (CEEA: Arménie, Biélorussie, Kazakhstan, Russie)", a indiqué le service de presse du Kremlin.

    Prié de commenter les rumeurs concernant sa disparition, M.Poutine a déclaré: "On s'ennuierait s'il n'y avait pas de ragots".

    Le président Atambaïev a confirmé que M.Poutine était en bonne santé. "Vladimir Poutine vient de me présenter le domaine (du palais Constantin), il a été lui-même au volant, je le précise pour qu'il y ait moins de rumeurs", a noté M.Atambaïev.

    Parmi les théories les plus bizarres avancées afin d'expliquer les raisons de la disparition de M.Poutine de la scène publique du 5 au 16 mars on comptait notamment des spéculations sur sa mort, ses problèmes de santé (grippe, maux de dos, cancer, etc.), la naissance de son enfant naturel et un coup d'Etat.

    Lire aussi:

    L'Iran affirme avoir abattu un drone espion américain sur son territoire
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Tags:
    Palais Constantin de Strelna, Communauté économique eurasiatique (CEEA), Almazbek Atambaїev, Vladimir Poutine, Saint-Pétersbourg, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik