Ecoutez Radio Sputnik
    Défilé de la Victoire, Moscou

    Journée de la Victoire: les dirigeants de 26 pays confirment leur présence

    © Sputnik . Grigory Sysoyev
    International
    URL courte
    70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)
    0 761

    Les dirigeants de 26 pays ont confirmé leur intention de se rendre à Moscou à l'occasion du 70ème anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

    Les dirigeants de 26 pays ont confirmé leur intention de prendre part à la célébration de la Journée de la Victoire à Moscou, a annoncé mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors d'une réunion du comité d'organisation de la fête. 

    "A ce jour, les dirigeants de 26 Etats, de l'UNESCO et du Conseil de l'Europe ont confirmé leur participation", a déclaré M. Lavrov.  

    Il s'agit notamment du président chinois Xi Jinping, de ses homologues indien, sud-africain, vietnamien et mongol, ainsi que des dirigeants de Cuba et de la Corée du Nord.  

    "Nous attendons en outre le président tchèque, le chef du gouvernement slovaque, le premier ministre grec et le président chypriote. Les dirigeants de la Bosnie-Herzégovine, dont le président de la République serbe de Bosnie, ainsi que les dirigeants de l'Islande, de la Macédoine, du Monténégro, de la Serbie et de la Norvège ont également confirmé de différentes manières leur présence à la commémoration", a indiqué le chef de la diplomatie russe.  

    Il a précisé que ces leaders avaient confirmé oralement leur intention de se rendre le 9 mai à Moscou.

    Dossier:
    70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)

    Lire aussi:

    70 ans de la Victoire: les internautes russes "félicitent" Merkel
    70 ans de la Victoire: le boycott du défilé de Moscou, une pure bêtise
    Parade de la Victoire à Moscou: Merkel critiquée à gauche pour son boycott
    Merkel refuse d'assister à la Parade de la Victoire à Moscou
    Tags:
    Dêfilé de la Victoire 2015, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik