International
URL courte
70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)
0 6162
S'abonner

Le Los Angeles Times propose de ne plus organiser les Parades de la Victoire à Moscou, mais à Kiev, prétendant que les pertes humaines de l'Ukraine dans la guerre étaient même plus élevées que celles de la Russie.

Sur fond de crise en Ukraine et d'aggravation des relations entre la Russie et l'Occident, Moscou "n'est sans doute pas le meilleur endroit" pour célébrer le 70e anniversaire de la victoire sur Hitler pour les leaders des Etats-Unis et de l'Europe, cette "idée géniale" ayant été exposée dans le Los Angeles Times.

On doit cette idée pour le moins excentrique aux ex-ambassadeurs américains en Ukraine Steven Pifer, John Herbst et William Taylor, estimant que la chancelière allemande Angela Merkel, le président français François Hollande et le président américain Barack Obama devraient profiter de l'occasion et célébrer le Jour de la Victoire à Kiev, le 70e anniversaire de la Victoire risquant de constituer le dernier grand anniversaire pour bien des vétérans et anciens combattants.

"Or, ils pourront le faire selon leurs propres conditions, et non sur des conditions imposées par Poutine", lit-on dans l'article des anciens ambassadeurs des Etats-Unis à Kiev.

Ainsi, le Los Angeles Times propose d'organiser désormais les Parades de la Victoire à Kiev, en "retirant ce privilège" à Moscou.

Selon les journalistes du quotidien américain, "les Ukrainiens ont assumé des pertes humaines même plus importantes, au pourcentage, que les Russes dans les années de la guerre". Aussi, l'Ukraine n'a-t-elle pas moins de droits que la Russie au titre de vainqueur, prétendent-ils. 

Par ailleurs, ils accusent le président russe Vladimir Poutine de tentatives d'attribuer à seule la Russie la victoire remportée dans la Grande Guerre patriotique par toute l'Union soviétique. Or, ils préfèrent ignorer le fait que les bataillons d'ultras pro-Kiev portent les symboles des nazis contre lesquels les soldats soviétiques et européens combattaient au milieu du dernier siècle.

Dossier:
70ème anniversaire de la Victoire dans la II GM (116)

Lire aussi:

Parade de la Victoire: plus de 30 leaders mondiaux attendus à Moscou
Parade de Moscou: le boycott de Merkel, une tentative de réécrire l'histoire
Parade de la Victoire à Moscou: Merkel critiquée à gauche pour son boycott
Merkel refuse d'assister à la Parade de la Victoire à Moscou
Tags:
William Taylor, John Herbst, Steven Pifer, Moscou, Kiev, Ukraine, États-Unis, Russie, Dêfilé de la Victoire 2015
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook