International
URL courte
Livraison d'armes à l'Ukraine (65)
2937
S'abonner

Selon le commandant en chef des forces de l'Otan en Europe, l'Occident doit envisager toutes les options face à la crise en Ukraine.

L'Occident doit être prêt à employer tous les outils pour répondre à la crise en Ukraine, mais l'envoi d'armes, tout comme l'inaction, risquerait de déstabiliser la situation dans le pays, estime le commandant en chef des forces de l'Otan en Europe Philip Breedlove.

"Nous voyons que des outils diplomatiques, médiatiques et économiques sont actuellement employés contre l'Ukraine. Dans ce contexte, l'Occident doit envisager tous les moyens de réagir à cette situation. Est-ce que cela pourrait produire un effet déstabilisant? La réponse est affirmative. Pourtant, l'inaction pourrait également être une source de déstabilisation", a indiqué le général américain dans le cadre du Forum de Bruxelles à la question de savoir s'il soutenait l'idée de livrer des armes aux autorités ukrainiennes.

Le général a en outre fait part des "doutes" éprouvés par l'Otan concernant la mise en œuvre des dispositions de l'accord de Minsk visant à mettre fin aux hostilités dans le Donbass.

"Nous avons des inquiétudes en ce qui concerne l'application des accords de Minsk", a indiqué M.Breedlove.

Dossier:
Livraison d'armes à l'Ukraine (65)

Lire aussi:

Onu: Moscou propose une résolution condamnant l'Ukraine
Accords de Minsk: Moscou exhorte Berlin et Paris à faire pression sur Kiev
Casques bleus pour l'Ukraine: "pas de fous à l'UE", selon Lavrov
Ukraine: possible instrumentalisation des instructeurs US et britanniques
Tags:
OTAN, Philip Breedlove, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook