International
URL courte
Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)
1380
S'abonner

Selon le chef de la diplomatie serbe, Belgrade conserve sa neutralité militaire et ne cherche pas à adhérer à l'Otan.

La Serbie n'a pas l'intention d'adhérer à l'Alliance atlantique, a déclaré le ministre serbe des Affaires étrangères Ivica Dacic s'exprimant sur les ondes de la télévision nationale.

Selon M.Dacic, le Plan d'action individuel pour le Partenariat (IPAP) entre la Serbie et l'Otan constitue le plus haut niveau de coopération avec l'Alliance pour un pays qui n'envisage pas d'en devenir membre.

La coopération avec l'Otan apporte à la Serbie des garanties supplémentaires de ce que les Forces de sécurité du Kosovo n'entreront pas dans le nord de la république autoproclamée, peuplée principalement par des Serbes, sans l'approbation de l'Alliance, explique le ministre.

Toujours d'après lui, la Serbie souhaite construire et maintenir des "relations de partenariat avec tous". Dans ce contexte, M.Dacic rappelle que son pays dispose du statut d'observateur à l'Organisation du Traité de sécurité collective (OTSC) et prend part aux exercices militaires menés par l'Otan comme par l'OTSC.

En 2007, le parlement serbe a adopté une résolution stipulant la neutralité de Belgrade à l'égard des alliances militaires. Le Plan d'action individuel pour le Partenariat avec l'Otan a été approuvé par le pays en décembre 2014.

Dossier:
Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)

Lire aussi:

Moscou tiendra compte d'une nouvelle configuration de l'Otan
Russie – Occident: Belgrade, allié indéfectible de Moscou (expert)
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
coopération militaire, OTAN, Ivica Dacic, Serbie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook