Ecoutez Radio Sputnik
    Messages contre la base US à Henoko (Archives)

    Base US au Japon: les autorités pourraient bloquer le chantier

    © AFP 2019 KAZUHIRO NOGI
    International
    URL courte
    0 373
    S'abonner

    Les travaux de construction d'une base aérienne américaine risquent de porter préjudice à des récifs coralliens.

    La préfecture d'Okinawa a décidé lundi d'ordonner au ministère japonais de la Défense de suspendre les travaux de construction d'une base aérienne américaine dans la zone côtière de Henoko, pour protéger les récifs coralliens. 

    La décision des autorités d'Okinawa fait suite à la chute d'un bloc de béton dans la mer qui a endommagé les récifs. L'administration locale espère que le ministère de la Défense évacuera tous les blocs de béton posés au fond de la mer et rétablira l'équilibre écologique de la région. Si les militaires ne respectent pas cette exigence, les autorités d'Okinawa retireront la licence des travaux de forage prévus dans ce secteur, ce qui bloquera le chantier. 

    Le secrétaire général du cabinet des ministres nippon Yoshihide Suga a dénoncé lundi, lors d'une conférence de presse à Tokyo, la position des autorités d'Okinawa. Selon lui, les travaux de construction de la base américaine se dérouleraient conformément au calendrier. 

    Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel
    © Photo. US Department of Defense / Daniel Hinton
    Les Etats-Unis et le Japon se sont mis d'accord sur le transfert de la base aérienne de Futenma à Henoko après plusieurs années de protestations des habitants locaux fatigués par le bruit, les nombreux incidents et la menace que les vols de l'aviation militaire créent pour cette région à population dense. La zone de Henoko est moins peuplée, mais ses habitants sont eux aussi hostiles à l'arrivée des militaires américains qui pourrait nuire à l'environnement de la région. Les militants du mouvement contre la base de Henoko ont déjà essayé à plusieurs reprises de bloquer le chantier. Le nouveau gouverneur d'Okinawa, Takeshi Onaga, élu en décembre 2014, est aussi opposé au transfert de la base à Henoko.

    Lire aussi:

    Japon et Etats-Unis lancent des exercices conjoints
    Etats-Unis et Japon lancent les plus importantes manœuvres de l'histoire
    Etats-Unis-Japon: Barack Obama se rend en visite de travail à Tokyo (médias)
    Bouclier antimissile US: rencontre Russie-Japon le 2 novembre
    Tags:
    base militaire, Henoko, Okinawa, Japon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik