International
URL courte
0 217
S'abonner

Des combattants de la secte islamiste Boko Haram ont capturé plus de 400 femmes et enfants dans la ville nigériane de Damasak.

Des combattants de la secte islamiste Boko Haram ont capturé plus de 400 femmes et enfants dans la ville nigériane de Damasak reconquise par l'armée il y a une dizaine de jours, ont indiqué des habitants cités par l’agence Reuters.

"Ils ont pris 506 jeunes femmes enfants. Ils en ont tué environ 50 d'entre eux avant de partir", a dit un des habitans de la ville de Damasak située à quelques kilomètres de la frontière tchadienne.

Boko Haram est un mouvement salafiste djihadiste du nord-est du Nigeria ayant pour objectif d'instaurer un califat et d'appliquer la charia. Le mouvement est à l'origine de nombreux attentats et massacres à l'encontre de populations civiles de toutes confessions au Nigeria mais aussi au Cameroun.  Il est classé comme organisation terroriste par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Lire aussi:

Afrique de l'Ouest: l'Etat islamique accepte l'allégeance de Boko Haram
Boko Haram: le Niger et le Tchad lancent une offensive d'envergure
Ban Ki-moon favorable à une « force multinationale contre Boko Haram »
Cameroun: l'armée élimine plus de 85 islamistes de Boko Haram
Tags:
djihadisme, Boko Haram, Nigeria
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik