Ecoutez Radio Sputnik
    Sahra Wagenknecht, députée du Bundestag

    Députée allemande: les divisions en Europe profitent aux Etats-Unis

    © AP Photo/ Markus Schreiber
    International
    URL courte
    0 773

    L'économie ukrainienne est aujourd'hui ébranlée non seulement par la guerre dans le Donbass, mais aussi par la perte du marché russe, estime une députée allemande.

    L'économie ukrainienne est au bord de la faillite non seulement en raison de la guerre dans le Donbass, mais aussi — et en premier lieu – des efforts déployés par l'Occident pour détruire la coopération de ce pays avec la Russie, a déclaré la députée allemande et vice-présidente du parti Die Linke, Sahra Wagenknecht, dans une interview à l'agence Sputnik.

    "L'économie ukrainienne a été sérieusement ébranlée. L'industrie lourde concentrée principalement dans l'est du pays exporte ses produits vers la Russie, pas vers l'UE où elle ne trouvera jamais de marchés d'écoulement. La Russie était son unique marché. Si l'on coupe les liens économiques avec cette dernière, l'Ukraine n'aura plus de perspectives", estime Mme Wagenknecht.

    Selon elle, l'Ukraine a réellement besoin de "réintégrer l'espace économique commun", ce qui "n'exclut pas une coopération économique avec l'UE, mais pas au prix de la confrontation avec la Russie".

    Pour Sahra Wagenknecht, "Kiev ferait bien d'œuvrer dans les deux sens".

    "L'Ukraine a besoin de paix, d'investissements, de ré-industrialisation. Mais les conditions qui prévalent actuellement, notamment le conditions-cadres fixées par le FMI, ne favorisent pas cette évolution des choses. Ces conditions ne feront qu'étouffer le pays", affirme la députée du Bundestag.

    Interrogée sur la politique des Etats-Unis, Mme Wagenknecht a fait savoir que les intérêts économiques étaient prioritaires pour Washington.

    "Quand les Etats-Unis parlent de démocratie et de droits de l'homme, ils ne songent qu'à leurs intérêts économiques, y compris à la possibilité d'exploiter les ressources énergétiques. L'Ukraine ne fait pas exception à la règle. On sait que le beau-fils du vice-président américain est membre du conseil d'administration d'un groupe gazier ukrainien. On sait aussi que des sociétés américaines, de même que des consortiums britanniques manifestent un vif intérêt pour les gisements ukrainiens de gaz de schiste. Les consortiums agricoles souhaitent, eux aussi, avoir accès à l'Ukraine et à ses sols fertiles. L'Ukraine n'est bonne que pour être exploitée. Je doute fort que cette politique réponde aux intérêts de sa population", a déclaré Sahra Wagenknecht.

    Selon elle, les sanctions décrétées contre la Russie profitent principalement aux Etats-Unis.

    "Ces mesures portent atteinte en premier lieu à l'économie européenne, à l'économie allemande. Par contre, cette situation arrange parfaitement les Etats-Unis qui n'ont jamais entretenu d'échanges économiques intenses avec la Russie", affirme la députée.

    "On sait que les Etats-Unis ont tout intérêt à chasser le gaz russe de l'Europe pour pouvoir livrer leur gaz de schiste, beaucoup plus onéreux. Nous voyons qu'il s'agit là d'intérêts économiques concrets. Je pense que l'Europe ne doit pas se montrer assez stupide pour agir au détriment de ses propres intérêts", a déclaré Mme Wagenknecht.

    Et de conclure: "Les sanctions économiques vont à l'encontre des intérêts européens".

    Lire aussi:

    L'Europe n'a pas intérêt à durcir les sanctions contre Moscou (Berlin)
    Guerre des sanctions: 5 mds EUR de pertes pour les agriculteurs européens (député)
    Ukraine: pas de nouvelles sanctions européennes contre la Russie (Hollande)
    Les USA élargissent leurs sanctions contre la Russie (financier US)
    Tags:
    Sahra Wagenknecht, Occident, Donbass, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik