Ecoutez Radio Sputnik
    Vilnius

    Les USA se servent de "marionnettes lituaniennes" pour combattre la Russie

    © Sputnik. Alexey Filippov
    International
    URL courte
    1867

    La persécution des Lituaniens en désaccord avec la propagande antirusse fait partie du plan américain de déclenchement d'un conflit d'envergure avec la Russie, dans lequel l'Amérique compte utiliser ses satellites de l'Otan, estime un journaliste américain.

    Le gouvernement pro-américain de Lituanie persécute les habitants du pays qui n'acceptent pas la propagande antirusse, poussant les "marionnettes otaniennes de Washington" au conflit avec Moscou, écrit sur son site le journaliste américain Paul Craig Roberts.

    Selon le journaliste, c'est un élément du plan agressif de l'Amérique qui consiste à attiser la peur devant la Russie, mais à la différence de leur gouvernement, les Lituaniens se rendent bien compte qu'une confrontation avec leur grand voisin déboucherait inévitablement sur l'anéantissement de leur pays.

    "Quoi qu'il en soit, cela ne préoccupe pas trop Washington (…) La Lituanie, c'est quoi? Ce n'est rien pour Washington", constate M.Roberts.

    L'auteur fait remarquer que les Américains sont les gens les moins informés sur Terre.

    Or, grâce aux "médias vénaux", les politiciens de Washington parviennent à inspirer aux Européens la peur d'une invasion russe imminente. Et cette peur pousse les gouvernements des pays d'Europe à demander aux Etats-Unis de déployer sur leur sol des troupes américaines et à acheter des chars et des missiles à l'Amérique et ce, à une grande joie du complexe militaro-industriel US. 

    Les autorités russes voient la menace, la situation devenant de plus en plus dangereuse, souligne le journaliste. 

    L'Amérique se trompe, en se considérant toujours comme superpuissance, les troupes des Etats-Unis n'étant pas capables déjà depuis longtemps de combattre sans recourir à l'arme de destruction massive. Ayant compris l'inévitabilité de son échec, Washington ne l'acceptera certes pas et ira jusqu'au bout, en utilisant ses arsenaux nucléaires, prévient M.Roberts. 

    D'après lui, les Etats-Unis "sont la plus grave menace à la vie sur Terre".

    Lire aussi:

    Journaliste britannique: la propagande antirusse de l'Otan à son comble
    Le congrès US en pleine propagande de guerre contre la Russie
    Lettonie: les étudiants recevront une formation militaire à l'université
    Lituanie: l’armée montre les muscles pendant des manœuvres russes
    Tags:
    propagande, Paul Craig Roberts, États-Unis, Russie, Lituanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik