International
URL courte
Crash de l'Airbus A320 de Germanwings (46)
0 88
S'abonner

Selon le procureur de Marseille Brice Robin, l'enquête sur le crash de l'Airbus allemand dans les Alpes reste ouverte pour homicides involontaires.

Le parquet de Marseille a décidé de ne pas requalifier l'enquête ouverte pour "homicides involontaires" après le crash mardi de l'Airbus A320 de Germanwings qui aurait été provoqué par le copilote Andreas Lubitz, a annoncé samedi le quotidien La Provence.

"On a failli requalifier, j'y ai pensé, mais finalement on reste sur une qualification d'homicides involontaires (…). Dans l'homicide volontaire, il faut qu'il ait eu la conscience de vouloir tuer", a indiqué le procureur de Marseille Brice Robin, en charge du dossier.

Le procureur avait antérieurement annoncé que l'acte du copilote Andreas Lubitz était  "une volonté de détruire l'avion".  

L'Airbus A320 de la compagnie low cost allemande Germanwings qui reliait Barcelone à Düsseldorf s'est écrasé mardi dans une zone montagneuse des Alpes-de-Haute-Provence. Andreas Lubitz aurait manœuvré l'Airbus vers le sol, entraînant dans la mort les 149 autres passagers et membres d'équipage de l'appareil.

Dossier:
Crash de l'Airbus A320 de Germanwings (46)

Lire aussi:

Crash A320 : le co-pilote faisait l'objet d'un arrêt maladie
Crash A320: le pilote a tenté de forcer l'entrée avec une hache
Crash de l'A320: que sait-on du copilote Andreas Lubitz?
L'hommage de Macron à Maradona indigne le Venezuela qui le tacle sur les Gilets jaunes
Tags:
crash d'avion, Airbus A320, Brice Robin, Andreas Lubitz, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook