Ecoutez Radio Sputnik
    Militaires fidèles au président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi

    "Tempête de fermeté": le Soudan prêt à envoyer 6.000 soldats au Yémen

    © AP Photo / Wael Qubady
    International
    URL courte
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)
    0 964
    S'abonner

    Selon les médias, l'Egypte et l'Arabie saoudite ont l'intention de lancer la phase terrestre de l'opération Tempête de fermeté au Yémen contre les rebelles houthis.

    Le Soudan est prêt à envoyer 6.000 soldats au Yémen où la coalition internationale dirigée par Riyad mène une opération militaire contre les rebelles houthis, a annoncé samedi le porte-parole de l'armée soudanaise Al-Sawarmy Khalid Saad, à l'agence Sputnik.

    Selon le porte-parole, quatre avions soudanais participent déjà à l'opération Tempête de fermeté au Yémen. Il a démenti les informations diffusées samedi par plusieurs chaînes de télévision sur l'accident d'un chasseur de l'Armée de l'air soudanaise.

    L'agence AP a antérieurement rapporté que l'Egypte et l'Arabie saoudite avaient l'intention de lancer la phase terrestre de l'opération Tempête de fermeté sur le territoire yéménite.

    Une coalition comprenant neuf pays dont l'Egypte mène depuis jeudi une opération militaire baptisée Tempête de fermeté contre les rebelles chiites houthis qui contrôlent la plus grande partie du territoire yéménite. L'aviation de la coalition, qui compte environ 190 avions, a frappé l'aéroport international de Sanaa et plusieurs sites militaires, faisant des dizaines de morts.

    Dossier:
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)

    Lire aussi:

    Riyad: l'opération au Yémen durera jusqu'à ce que les "objectifs soient atteints"
    Yémen: l'Onu évacue son personnel de Sanaa
    L'intervention saoudienne ne pourra pas calmer le Yémen
    Lavrov: les doubles standards US évidents au Yémen et en Ukraine
    Yémen: le Soudan prêt à envoyer ses avions et troupes terrestres
    Tags:
    Al-Sawarmy Khalid Saad, Soudan, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik