International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0 465
S'abonner

Les sanctions antirusses annoncées par l'Australie en 2014, sont entrées en vigueur.

Les sanctions à l'encontre de la Russie annoncées par Canberra en septembre 2014 sont entrées en vigueur, a annoncé mardi la ministre australienne des Affaires étrangères Julie Bishop sur sa page officielle.

"Les sanctions élargies concernent des restrictions sur l’export/import d’armements et matériaux collatéraux, sur l'exportation en Russie de certains matériels de prospection et d'extraction de pétrole, pour l'exportation en Crimée et à Sébastopol de matériel destiné au secteur énergétique, sur des instruments financiers pour certaines sociétés d'Etat russes", indique la ministre.

Selon elle, ces sanctions sont identiques à celles imposées par les Etats-Unis, l'UE et le Canada.

Sur fond de crise ukrainienne, les pays membres du G7 et de l'Union européenne ont introduit plusieurs volets de sanctions à l'encontre d'hommes politiques et entrepreneurs russes, ainsi que contre certaines grandes banques publiques et sociétés du pays. La Russie a riposté en imposant un embargo sur les produits alimentaires en provenance des pays ayant introduit des sanctions contre Moscou.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Sanctions contre la Russie: les hommes d’affaires européens sceptiques
Schröder: il faut sortir de la spirale des sanctions Moscou-Occident
Expert: le monde ne peut pas se passer du pétrole russe
Ukraine: Merkel opposée à la levée de sanctions contre la Russie
Tags:
sanctions, Union européenne (UE), Julie Bishop, Canberra, Canada, Australie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook