Ecoutez Radio Sputnik
    Projet commun de NASA, des forces aériennes US et de Lockheed Martin

    Germanwings: une technologie qui aurait permis d'éviter le crash existe

    Jeff Fabra/US Air Force Graphic
    International
    URL courte
    Crash de l'Airbus A320 de Germanwings (46)
    0 242

    Une technologie utilisée actuellement par l'US Air Force aurait permis d'éviter la catastrophe de l'avion allemand.

    La catastrophe de l'A320 de la Germanwings, qui a emporté 150 vies humaines, a suscité des débats sur les moyens de prévenir des tragédies de ce type à l'avenir.

    Pourtant, une technologie qui aurait empêché la catastrophe de l'Airbus allemand existe déjà: il s'agit d'un projet développé conjointement par la NASA, l'US Air Force et le constructeur aérien Lockheed Martin depuis les années 1980.

    Le système, baptisé The Automatic Ground-Collision Avoidance System (Auto-GCAS), surveille la trajectoire de l'avion par rapport au relief de terrain. Lorsque le système conclut que l'avion est sur le point de s'écraser, et que le pilote ne répond pas aux appels, la commande automatique corrige la trajectoire de l'avion pour éviter le crash.

    Pour le moment, ce système n'est installé que sur les chasseurs F-16. En février dernier, les militaires américains ont fait état du premier sauvetage d’un pilote grâce à la technologie Auto-GCAS. Bien qu'aucun détail n'ait été dévoilé, il s'agit probablement d'un incident impliquant un F-16C survenu lors de l'opération internationale contre les djihadistes de l'Etat islamique en Syrie.

    Selon certains rapports, la NASA examine actuellement l'implantation de cette nouvelle technologie sur les vols commerciaux. Cependant, sa capacité de prévenir une catastrophe semblable à celle de l'A320 de la Germanwings suscite toujours des doutes parmi les experts, car le système permet toujours l'utilisation de la commande manuelle.

    L'Airbus A320 de la compagnie low cost allemande Germanwings qui reliait Barcelone à Düsseldorf s'est écrasé le 24 mars dernier dans une zone montagneuse des Alpes-de-Haute-Provence. Selon les enquêteurs, le copilote Andreas Lubitz aurait manœuvré l'Airbus vers le sol, entraînant dans la mort les 149 autres passagers et membres d'équipage de l'appareil.

    Dossier:
    Crash de l'Airbus A320 de Germanwings (46)

    Lire aussi:

    Crash A320: l'enquête reste ouverte pour homicides involontaires
    Crash A320: les pilotes français portent plainte pour violation du secret professionnel
    Crash de l'A320: Marseille accueille une cellule psychologique
    L'avis d'un pilote russe sur le crash de l'Airbus A320
    Tags:
    crash d'avion, The Automatic Ground-Collision Avoidance System (Auto-GCAS), Airbus A320, Germanwings, Lockheed Martin, France, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik