International
URL courte
Opération militaire au Yémen (2015) (122)
0 318
S'abonner

La participation du Caire à la coalition internationale qui mène une opération armée au Yémen a fourni à Washington l'occasion de lever l'embargo sur les livraisons d'armes américaines à l'Egypte, estime le général libanais à la retraite Hicham Jaber.

La reprise des livraisons d'armes américaines à l'Egypte résulte du lancement de l'opération militaire de la coalition internationale au Yémen, a déclaré à l'agence Sputnik le général à la retraite et analyste politique libanais Hicham Jaber.

Les Etats-Unis ont décidé de fournir à l'Egypte un lot d'armes dont la livraison avait été gelée suite aux événements révolutionnaires de 2013, a annoncé mardi Bernadette Meehan, porte-parole du Conseil national de de sécurité de la Maison Blanche.

"Il ne fait aucun doute que la levée de l'embargo sur les livraisons d'armes à l'Egypte est liée aux événements au Yémen", a affirmé M. Jaber.

Selon lui, l'adhésion du Caire à la coalition internationale entraînée par l'Arabie saoudite est à l'origine du dégel de l'aide militaire américaine à l'Egypte.

"L'Egypte a été remercié de la sorte pour son comportement conforme aux intérêts américains", estime l'analyste libanais.

La semaine dernière, une coalition internationale réunissant l'Arabie saoudite et d'autres pays du golfe Persique, ainsi que l'Egypte, la Jordanie et le Soudan a lancé une opération militaire au Yémen contre les Houthis, partisans du mouvement Ansar Allah, qui contrôlent la majeure partie du territoire yéménite, dont Sanaa, la capitale du pays.

Dossier:
Opération militaire au Yémen (2015) (122)

Lire aussi:

Yémen: des dizaines d'hommes armés débarquent dans le port d'Aden
Yémen: l’Arabie saoudite bloque l’évacuation de citoyens russes
Yémen: le consulat russe à Aden saccagé
Yémen: Sanaa après les frappes aériennes
Tags:
opération militaire, Egypte, Yémen, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook